Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -50%
JBL Tune 115 TWS – Écouteurs sans fil ...
Voir le deal
49.99 €

Partagez
 

 25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: 25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021   25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeJeu 11 Fév 2021 - 9:22

Dimanche 14/02/2021 à 15h
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021   25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeJeu 11 Fév 2021 - 9:26

Metz, bête noire du Racing ?

Il s’agit indiscutablement du match le plus important de la semaine ! Ce dimanche 15 heures, le Racing Club de Strasbourg ira défier son voisin lorrain, le FC Metz lors de la 25ème journée de Ligue 1. Éliminé de la Coupe de France suite à sa défaite 2-0 face à Montpellier, le Racing n’a plus que le championnat pour offrir un peu de plaisir à des supporters qui ont du mal à s’emballer actuellement. S’imposer dans le derby pourrait rendre quelque peu le sourire à ses amoureux, mais difficile de croire à un résultat favorable tant la dynamique des deux formations est opposée.
Auteur d’une très belle saison dans l’élite, Metz pointe actuellement à la 7ème place avec 35 points à son actif. L’avenir du club lorrain devrait bel et bien se poursuivre dans l’élite du football français. À trois petits points de Rennes (5ème) et avec Racing points d’avance sur le Racing, les Grenats partent assez logiquement dans la peau du favori lors de cette confrontation.
Alsa'sports
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021   25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeJeu 11 Fév 2021 - 21:50

dna a écrit:
Un derby en petits souliers pour le Racing
Si la messe est dite en Coupe de France après l’élimination en 32es de finale mercredi à la Meinau contre Montpellier (0-2), elle ne l’est pas en championnat pour un Racing qui tentera d’enrayer sa série de cinq matches officiels sans succès dimanche (15h) à Metz où il n’a plus gagné depuis 2007.
En période normale, il serait facile – et même excitant - de passer sans transition d’une froide élimination en Coupe de France contre Montpellier dans une Meinau congelée (0-2) à un chaud derby à Metz dans un chaudron de Saint-Symphorien qui se refait une beauté avant son inauguration programmée en 2022.

Mais en ces temps de pandémie, le match du Racing ce dimanche (15h) chez son “meilleur ennemi” ne fera guère plus monter l’adrénaline que son embardée en dérapage incontrôlé mercredi face à des Héraultais en route vers les 16es de finale de la Coupe. Il se jouera pareillement à huis clos, dans une ambiance aussi glaciale, même si les fans des “Grenats” ont décidé de lui redonner un peu de chaleur.
À l’image de la cinquantaine de Dijonnais qui, le 24 janvier, étaient venus encourager leurs joueurs à leur arrivée en bus au stade Gaston-Gérard avant leur rencontre face au Racing, les supporters mosellans ont prévu plusieurs rassemblements aux abords de Saint-Symphorien.

Ils manifesteront brièvement, mais bruyamment leur soutien à l’ex-Racingman Alexandre Oukidja et aux siens lorsque ceux-ci en franchiront les grilles. Puis ils se disperseront en priant pour que les Messins dominent les Bleus d’Alsace sur le rectangle vert.

Une manière pour eux de rappeler que ce derby n’est pas tout à fait un match comme un autre. Ce qu’a bien compris la dernière recrue strasbourgeoise, Frédéric Guilbert, déjà imprégnée, deux semaines après son prêt par Aston Villa, de la rivalité alsaco-lorraine. « Ça a une saveur particulière pour les supporters. Ça fait longtemps que Strasbourg n’a pas gagné là-bas. On va essayer de changer la donne. »

S’ils veulent y parvenir et y rattraper les points récemment lâchés à Dijon (1-1), contre Brest (2-2) et, à un degré moindre, face à Reims (0-1) dans des duels à leur portée, les Bas-Rhinois devront produire un autre football que celui développé mercredi devant le MHSC. Quand bien même leur coach adjoint Fabien Lefèvre, éphémère n°1 sur le banc en l’absence d’un Thierry Laurey suspendu et assis en tribune, s’efforce de tirer du positif de cette élimination sans éclat.

Les remplaçants n’ont pas marqué de points

« On avait pris l’option de faire souffler quelques joueurs avant le derby. Il ne faut surtout pas que ça entame la confiance du groupe. L’état d’esprit m’a plu. Les gars n’ont pas lâché. C’est l’ADN du club. Depuis le début d’une saison difficile, tout le monde a été professionnel. Là-dessus, il n’y a aucun problème, aucune ambiguïté. »

Dans un contexte peu propice, entre terrain gras partiellement gelé et froid sibérien, les habituels remplaçants (re) lancés au coup d’envoi n’ont néanmoins pas marqué de points. Les titulaires auraient-ils fait mieux ? Pour un Lefèvre qui dit avoir vu « un match équilibré », le débat n’est pas aussi binaire : « C’est vrai que les Montpelliérains ont eu des situations en première mi-temps. Mais en deuxième, nous avons repris la main et été intéressants dans l’utilisation du ballon. Ils n’ont pratiquement pas frappé au but. »
« Derby ou pas, tout le monde est concentré »


Non. Mais ils ont su faire mouche à des moments clef, au bout de chaque période, pour s’assurer une qualification en pantoufles. Ils ont ainsi renvoyé les Racingmen à leurs chères études en Ligue 1 et à ce derby qui arrive vite, après cinq matches sans victoire (2 défaites, 2 nuls en L1, une élimination en Coupe).

« Derby ou pas, tout le monde est concentré sur le championnat, martèle “Fabi” Lefèvre. On a eu un début de saison compliqué. Mais on n’aurait pas fait des mois de décembre et janvier plus qu’intéressants (*) s’il n’y avait pas quelque chose dans ce groupe. »

Peut-être ce supplément d’âme qu’objectivement, on a vainement cherché contre Montpellier, mais que le derby réactivera peut-être.

(*) 5 victoires en 8 rencontres et 16 points sur 24 de la 13e à la 20e journée
Thomasson et Djiku de retour à Metz

Si le Racing était certain de pouvoir récupérer pour le derby de ce dimanche (15h) à Metz son défenseur Alexander Djiku, suspendu contre Montpellier pour une accumulation de cartons jaunes, rien n’était moins sûr pour Adrien Thomasson, expulsé samedi à Lyon pour un mot de trop dès la 14e minute et qui avait purgé sa suspension automatique face aux Héraultais mercredi.

Mais la commission de discipline de la LFP s’est finalement montrée clémente avec le meneur de jeu strasbourgeois et s’en est tenue à cette suspension automatique, considérant que ses propos ne visaient pas directement le corps arbitral. L’ancien Nantais sera donc lui aussi du court voyage en Lorraine.
Zohi réintégré après sanction

Kevin Zohi ne figurait pas dans le groupe convoqué par Thierry Laurey en Coupe de France contre Montpellier. L’attaquant ivoiro-malien a en fait été sanctionné par son entraîneur pour « un écart de conduite », selon le club.

Pour s’être déjà frictionné avec le coach bas-rhinois, il était allé s’entraîner avec la réserve juste avant le voyage à Monaco le 27 septembre. Mais après 24 heures de punition, il avait tout de même été retenu pour la rencontre en Principauté et était d’ailleurs entré en jeu au stade Louis-II.
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021   25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeVen 12 Fév 2021 - 3:33

Moi aussi je m'engueulerai avec le coach. J'ai l'impression que ça li arrive souvent.
Normal avec ses "tactiques" zéro.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021   25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeVen 12 Fév 2021 - 3:37

Je ne sais pas trop ce que Zohi veut revendiquer
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021   25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeVen 12 Fév 2021 - 3:49

Toute l'équipe en a marre du coach, pire qu'à Nantes avec Domenech.
Pour Metz ils perdront 3 ou 4-0 ?
Tiens une stat sur quelques joueurs clés du milieu tous plutôt défensifs : Aholou cette saison 15 matches 2 buts, une passe décisive ; Bellegarde sur 2 ANS = 50 matches, 1 BUT en coupe (donc inutile). Sissoko ces deux dernières saisons = 57 matches (!!! Si ça n'est pas de l'acharnement ! ), une passe décisive.
Donc qui a de l'influence dans le jeu ?
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021   25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeVen 12 Fév 2021 - 7:57

Les dangers messins à surveiller !
 Le Racing Club de Strasbourg se déplace dimanche en Lorraine pour le derby contre le FC Metz. Sur une série de quatre match sans la moindre victoire, les hommes de Thierry Laurey n’ont d’autre choix que de ramener des points de ce déplacement. Une tâche qui ne sera pas simple au vue des performances des Messins depuis le début de saison.
Avec une seule défaite sur leur six derniers matchs, la dynamique messine est bien différente de celle des Alsaciens. Malgré une attaque moins performante (14ème de Ligue 1), le FC Metz occupe une belle 7ème au classement et a quasiment validé son billet en Ligue 1 pour la saison prochaine. D’un point de vue défensif c’est en revanche bien mieux avec une belle 4ème place et 22 buts encaissés. La défense strasbourgeoise devra rester attentive car les Messins ont les atouts offensifs pour faire mal. Malgré le départ d’Habib Diallo cet été, les Lorrains ont su pallier l’absence du nouvel attaquant strasbourgeois avec notamment Ibrahima Niane, auteur de 6 buts en Ligue 1 Uber Eats pour le moment.

Toujours sur le front de l’attaque, Farid Boulaya est à surveiller puisque l’international algérien réalise une belle saison avec notamment 5 buts et 4 passes décisives. Pour rappel, lors du match aller à la Meinau en décembre dernier, les deux équipes s’étaient séparées sur le score nul de 2-2. Mohamed Simakan et Adrien Thomasson étaient les buteurs côté strasbourgeois. Dylan Bronn et Opa Nguette avaient fait trembler les filets du côté du FC Metz.
Alsa'sports
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021   25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeVen 12 Fév 2021 - 9:23

Sanjin Prcic (Strasbourg) est incertain pour le match à Metz
Le milieu de Strasbourg Sanjin Prcic s'est tordu la cheville contre Montpellier et est incertain pour le match à Metz dimanche (15 heures).
« Sanjin Prcic est incertain pour dimanche » et le match à Metz (15 heures), a indiqué vendredi Thierry Laurey en conférence de presse. Le milieu bosnien de Strasbourg s'est tordu la cheville sur une frappe contrée à la 75e minute de la rencontre de la Coupe de France contre Montpellier mercredi (0-2). Il avait attendu plusieurs minutes avant de pouvoir sortir (81e).
« Pour le reste du groupe, ça devrait aller », a ajouté l'entraîneur du RCSA. Ce qui signifie que Jean-Eudes Aholou est normalement opérationnel. Le milieu était également sorti contre les Montpelliérains (68e) lorsqu'il s'était bloqué un genou tout seul dans la pelouse sur un mauvais appui.
equipe
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021   25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeVen 12 Fév 2021 - 12:38

Prcic blessé quelle surprise ! L'accumulation de matches sans doute.
Bon à Metz 4-0.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021   25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeSam 13 Fév 2021 - 3:08

dna a écrit:
Antonetti, le coach de Metz est un magicien
En quatre mois, Frédéric Antonetti a transformé le visage du FC Metz, que le Racing affronte ce dimanche (15h) à Saint-Symphorien. Une mue spectaculaire que le technicien corse âgé de 59 ans a initiée à force de travail, d’expérience et de confiance.
Ces derniers jours, Frédéric Antonetti a dû penser qu’il a fini par s’égarer au Pôle Nord, tant il est parti loin de chez lui. Le vent glacial qui mord les oreilles et pique les jambes est un ennemi sournois pour qui est habitué à la douceur insulaire.
« J’ai beaucoup changé, malheureusement »
Avec son crâne glabre, sa silhouette arrondie et sa bonhomie qui inspire instantanément la sympathie, on l’imagine plus à son aise assis sur un banc à l’ombre d’un châtaignier, dans son village natal de Venzolasca, en Haute-Corse, dans cette Castagniccia au doux fumet d’authenticité, de cochon sauvage grillé et de liqueur de myrte.

Il y retournera tôt ou tard pour y couler une retraite paisible, à la manière de ces impassibles et sages anciens immortalisés par Goscinny et Uderzo dans Astérix en Corse.

En décembre 2018, Antonetti s’était déjà éloigné du FC Metz et des affaires du ballon rond pour rentrer au pays. Ce retour-là a été contraint et douloureux. Durant de longs mois, il a accompagné son épouse malade jusqu’à sa dernière demeure. Une terrible épreuve qui aurait pu marquer la fin de son aventure footballistique.

Mais depuis octobre, il est revenu au jeu et à sa vie d’exilé volontaire et solitaire, là-haut en Moselle, dans une ville où on ne lui connaît aucun ami.
Une existence d’ascète qui lui sied parfaitement. « Je suis dans ma bulle, je travaille énormément, disait-il récemment à nos confrères du Républicain Lorrain. Je vis à l’hôtel, je reste douze heures au stade, je ne lis aucun article et je ne regarde aucune émission. »
Pudique, l’homme n’a jamais rien dit de ses tourments. Les suiveurs du club grenat l’ont toutefois vu fendre un peu l’armure l’autre jour en conférence de presse, au moment d’évoquer la promesse faite à sa femme d’honorer son « dernier contrat » avant de raccrocher pour de bon.

Antonetti la grande gueule, ce coach sanguin que l’on a vu s’emporter maintes fois depuis qu’il a embrassé la profession au SC Bastia, en 1994, s’est donc assagi. « J’ai beaucoup changé, malheureusement, disait-il. Je suis sorti de ma situation parce que j’avais besoin d’être occupé. Beaucoup de joueurs m’ont dit que ce serait bien que je reprenne. Alors j’essaie d’amener un peu ce que j’ai appris pendant quarante ans. »
Faiseur de miracles

Le « peu » en question a suffi à transfigurer le FC Metz, équipe vouée à souffrir en début de saison sous les ordres de son ex-adjoint, Vincent Hognon. En quatre mois, le quinquagénaire l’a emmenée du bas de classement aux portes de l’Europe (7e , 35 points).

Antonetti est un faiseur de miracles. Il est parvenu à installer une confiance dans un groupe qui en était dépourvue après le départ de Diallo vers le Racing – pour soulager les finances dans le rouge – et la blessure longue durée de son successeur Niane.

L’infirmerie a beau être remplie – Nguette, Pajot ou N’Doram n’en sont toujours pas sortis –, les résultats sont au rendez-vous.

Metz a gagné quatre matches de championnat en 2021, dont un succès “historique” à Lyon (0-1), n’en a perdu qu’un – dimanche dernier à Saint-Étienne (1-0) – et poursuit sa route en Coupe de France, grâce à son succès heureux, mercredi à Amiens (1-2).

Antonetti a imposé sa patte, dans un schéma désormais immuable en 3-4-1-2 testé une première fois en décembre dernier à la Meinau (2-2).

La base, c’est cette défense qui est devenue intraitable. Au but, Oukidja (32 ans) qui a donné tant de frayeurs aux supporters alsaciens durant ses années en bleus, est devenu une des valeurs sûres du championnat. L’inconnu Boulaya (28 ans à la fin du mois), qui ne s’est jamais imposé nulle part, s’est mué en maître à jouer inspiré et décisif.

De son chapeau de magicien, le technicien a aussi sorti le Sénégalais Pape-Matar Sarr (18 ans), déjà une révélation au poste de milieu relayeur.

Et malgré les besoins qui auraient pu paraître légitimes, il n’a pas sollicité son président Bernard Serin durant le mercato d’hiver. « On nous a proposé des joueurs de trente ans très connus, mais je ne veux pas, parce qu’on a une politique sportive », soulignait celui qui implique tout son monde, des stagiaires qui viennent faire le nombre aux entraînements jusqu’au dernier des remplaçants.

« Notre meilleure recrue, c’est Antonetti », avait dit un jour son patron, dont l’objectif prioritaire consiste à prolonger le contrat de son entraîneur au-delà du mois de juin.
Laurey : « Quelqu’un qui me semble droit, ce qui a tout pour me plaire »


À Metz, l’homme comme le coach fait donc l’unanimité. À Strasbourg, Thierry Laurey loue aussi ses qualités. « Il fait du bon boulot depuis un long moment, dit-il. De Bastia à Metz, en passant par Saint-Étienne, Nice, Rennes ou Lille, ça a toujours fonctionné. Même quand il était consultant pour la télé, il n’allait pas comme d’autres dans le sens du vent. Ses analyses sont toujours enrichissantes, je partageais pas mal de ses idées. C’est quelqu’un qui me semble droit, ce qui a tout pour me plaire. »

L’entraîneur du Racing s’attend donc à souffrir ce dimanche à Saint-Symphorien. « Force est de constater que depuis qu’il a repris le manche, l’équipe est en pleine bourre », conclut-il. À ce niveau de réussite, c’est plus une baguette de magicien que le Corse a entre les mains.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021   25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeSam 13 Fév 2021 - 3:15

dna a écrit:
Indiscrétions
Mothiba sur le pré, Prcic et Aholou aux soins


Un groupe de 19 joueurs de champ a pris part à la séance collective de ce vendredi. Lors d’un jeu sans ballon, les joueurs étaient répartis en trois équipes de six. Mothiba évoluait au milieu de ses partenaires dans un rôle de joker qui semble indiquer que l’attaquant sud-africain se rapproche encore plus d’un retour au jeu.

Sortis mercredi en Coupe de France contre Montpellier, Aholou (genou bloqué sur un mauvais appui à la 34e , remplacé à la 68e ) et Prcic (cheville tordue sur un contre à la 74e , remplacé à la 81e ) n’ont, eux, pas participé à la séance.

De quoi remettre en cause leur place dans le groupe pour le derby dimanche ? « Pour Prcic, on a un petit doute, mais pour le reste ça devrait pouvoir aller », a avancé Thierry Laurey avant l’entraînement de ce vendredi.

Écarté mercredi après « un écart de conduite », selon le club, Zohi a réintégré le groupe professionnel ce vendredi.
Trois retours majeurs à Metz

Le FC Metz enregistre la rentrée de trois pièces maîtresses, absentes mercredi à Amiens (L2) où les Lorrains ont arraché, sur un penalty de Vagner dans les arrêts de jeu, leur qualification pour les 16es de finale de la Coupe de France (1-2).

Suspendu en Picardie pour une accumulation de cartons jaunes, l’indispensable chef d’orchestre Boulaya (5 buts, 4 passes décisives) va réintégrer le groupe, à l’instar des défenseurs centraux laissés au repos, Bronn (douleur thoracique) et le capitaine Boye (fatigue musculaire).

Le jeune latéral droit Boahène, qui a disputé à la Licorne son premier match en pros – comme titulaire – et y a reçu un coup sur le genou droit – est incertain. Idem pour le défenseur axial international U18 Lacroix qui a dû passer un test PCR à son retour de sélection et ne s’est pas entraîné ce vendredi.

Nguette (ischio-jambiers), Niane (ligaments croisés du genou), Pajot (tendinite d’Achille) et N’Doram (rupture du tendon d’Achille) sont en réathlétisation. L’attaquant international malien Traoré a été transféré mercredi au Sheriff Tiraspol (Moldavie).
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021   25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeSam 13 Fév 2021 - 3:29

Ils vont se prendre une de ces tannées !
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021   25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeSam 13 Fév 2021 - 5:21

Mais non , mais non ,4-1 pour le racing
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021   25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeSam 13 Fév 2021 - 11:12

dna a écrit:
Racing: changement de système pour le derby à Metz?
Thierry Laurey a convoqué un groupe de 21 joueurs pour le déplacement ce dimanche à Metz (15h). Le coach du Racing pourrait être tenté de repasser à une défense à cinq, favorisant ainsi un système en 5-3-2 avec le duo Ajorque/Diallo sur le front de l'attaque.
La séance de ce samedi après-midi - durant laquelle quelques supporters strasbourgeois ont craqué l'un ou l'autre ''fumis'' le long de la main courante du terrain d'entraînement - a permis de lever quelques incertitudes sur le groupe. Comme avancé la veille par Thierry Laurey, Sanjin Prcic sera indisponible ce dimanche, sa cheville qui a tourné sur un contre mercredi en Coupe de France contre Montpellier étant encore trop sensible.

Sorti peu après l'heure de jeu contre Montpellier, alors qu'il s'était bloqué un genou tout seul en première période, Jean-Eudes Aholou s'est entraîné correctement ce samedi et postule donc à une place de titulaire. Ecarté du groupe mercredi, Kevin Zohi n'y retrouve pas sa place, l'attaquant ayant reçu un coup à un genou vendredi en s'entraînant avec la réserve.
Le coach du Racing a convoqué pour le derby un groupe de 21 joueurs. Idriss Saadi, entré en jeu à la 75e contre Montpellier en Coupe de France, fait son retour dans une liste pour un match de Ligue 1, ce qui ne lui était plus arrivé depuis la 6e journée et la réception de Lille le 4 octobre. Le jeune latéral droit Marvin Senaya (deux fois sur une feuille de match cette saison) complète le groupe convoqué.

En quête de succès depuis quatre matches en championnat, le Racing pourrait renoncer à son système en 4-2-3-1 qui lui a permis de redresser la tête en décembre. La défense à quatre, privilégiée à 20 reprises cette saison, pourrait être mise entre parenthèse pour démarrer la rencontre dans un système en 5-3-2.

Thierry Laurey, qui a apprécié la première de Frédéric Guilbert sous le maillot du Racing mercredi - "Il a fait ce qu'il maîtrise. Offensivement, c'est plutôt intéressant et défensivement il a rattrapé deux, trois situations", a-t-il indiqué vendredi -, devrait titulariser dans le couloir droite de la défense le joueur prêté par Aston Villa. La charnière centrale à trois Koné-Mitrovic-Djiku semble couler de source. Exilé à droite depuis le départ de Kenny Lala, Anthony Caci (pas utilisé mercredi) devrait récupérer son couloir gauche même si Lionel Carole - si ce n'est en toute fin de match à Brest - y avait fait le job.

Au milieu de terrain, on devrait retrouver la paire Ibrahima Sissoko/Jean-Eudes Aholou à la récupération et en soutien d'un Adrien Thomasson à la baguette après avoir purgé (comme Djiku) son match de suspension mercredi. Devant, le duo Habib Diallo/Ludovic Ajorque tentera de dynamiter l'une des défenses les moins poreuses du championnat (4e avec 22 buts encaissés). Muet depuis la 19e journée à Lens, le 9 janvier, Diallo aura à coeur de faire plier son ancien club.
Le groupe strasbourgeois

Le onze possible: Kawashima - Guilbert, Koné, Mitrovic (cap.), Djiku, Caci - Sissoko, Thomasson, Aholou - Diallo, Ajorque.

Remplaçants: Kamara (g) - Carole, Senaya, Ousmane, Liénard, Siby, Bellegarde, Chahiri, Waris, Saadi.

Absents:
Zohi (genou), Prcic (cheville), Simakan (genou), Mothiba, Sels (reprise), Lebeau (Covid), Aaneba (choix).
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021   25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeSam 13 Fév 2021 - 12:03

Metz avec John Boye, Dylan Bronn et Farid Boulaya contre Strasbourg
Pour le derby Metz - Strasbourg (dimanche, 15 heures, 25e journée de Ligue 1), les deux défenseurs centraux lorrains John Boye et Dylan Bronn, ménagés mercredi en Coupe de France à Amiens (L2, 2-1), sont de retour, tout comme le milieu offensif Farid Boulaya, qui était suspendu.
Lors du déplacement victorieux en 32es de finale de la Coupe de France, mercredi, à Amiens (L 2, 2-1), Frédéric Antonetti, l'entraîneur de Metz, n'avait pas emmené les défenseurs centraux John Boye (capitaine) et Dylan Bronn, qui souffraient de légers pépins. Le Nigérian et le Tunisien sont logiquement réintégrés au groupe pour la réception de Strasbourg, dimanche (15 heures, 25e journée de Ligue 1).

Le latéral droit Ernest Boahene, touché, est absent

Le meneur de jeu international algérien Farid Boulaya, qui était lui suspendu mercredi, effectue également son retour. Le latéral droit ghanéen Ernest Boahene, touché à un genou à Amiens pour sa première apparition avec Metz et remplacé par Fabien Centonze dès la 32e minute, est indisponible.
Les milieux Vincent Pajot et Kévin N'Doram, comme les attaquants Ibrahima Niane et Opa Nguette, blessés de longue durée, sont toujours absents, sachant que Pajot est le plus proche d'un retour.
Le groupe de Metz
Oukidja, Caillard - Centonze, Bronn, Kouyaté, Ma. Fofana, Boye, Delaine, Udol - Angban, H. Maïga, Tchimbembé, P.-M. Sarr, Maziz, Boulaya - Vagner, Ambrose, P.-N. Yade, L. Gueye, Leya Iseka.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021   25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeSam 13 Fév 2021 - 21:13

dna a écrit:
Racing : à cœur vaillant…
Engoncé dans une spirale négative que la vague de froid semble avoir renforcée, le Racing va tâcher de relever la tête contre le FC Metz à Saint-Symphorien, justement contre un adversaire et sur un terrain qui ne lui réussissent presque jamais. Pourquoi en serait-il autrement ce dimanche (15h) ?
À cœur vaillant, rien d’impossible. En ce dimanche de Saint-Valentin, les Bleus peuvent toujours essayer de revisiter ce dicton en l’appliquant aux choses du ballon rond. Dans la froidure et le silence de Saint-Symphorien, où l’on annonce un “petit” moins deux en température ressentie à l’heure du coup d’envoi, la fête des amoureux leur semblera en tout cas bien loin.
« On a su faire taire certaines statistiques, pourquoi ne pas le refaire à Metz ? »
Face à des Messins qui se sont mis en tête de jouer les jolis cœurs dans la première partie du tableau, en compagnie de bellâtres aux airs bien plus avantageux qu’eux, l’accueil se fera sans bouquet de fleurs ni bisous dans le cou.

En temps normal, déjà, le Racing ne gagne presque jamais en terre mosellane. Même quand il arrive lancé, comme ce fut le cas en début d’année dernière, il se prend un bon vieux râteau (1-0).

Les chiffres sont têtus. Sur ses dix-huit derniers déplacements, il n’y a gagné qu’une fois. Et encore par accident, un jour d’octobre 2007 où les jambes des jeunes Mouloungui et Renteria moulinaient un peu plus vite que celles, vieillissantes, de Delhommeau et Malik Diop (2-1)...
Pour ces retrouvailles givrées, rien ne laisse penser que ce Racing-là fera mieux que ses devanciers. Ni l’historique, donc, ni la forme du moment, puisque la troupe du magicien Frédéric Antonetti compte dix points de plus que son hôte du jour, et ce malgré un coup d’arrêt subi la semaine dernière à Saint-Étienne à travers sa première défaite en 2021 (1-0). Même le scénario du match aller, voilà deux mois à la Meinau, n’incite pas à l’optimisme. Ajorque et les siens avaient dû cravacher pour revenir deux fois au score sans avoir jamais l’espoir de s’imposer (2-2).

Alors, qu’est-ce qui pourrait changer la donne ce dimanche ? « Cette année, on a su faire taire certaines statistiques, pourquoi ne pas le refaire à Metz ? », s’interroge Thierry Laurey, qui renvoie aux coups d’éclat à Nantes (0-4), Angers (0-2) ou Lens (0-1).

Mais le technicien alsacien sait aussi que ce n’est pas avec le visage affiché ces dernières semaines que l’exploit est envisageable. Depuis cinq matches, le Racing ne gagne plus. Tantôt parce qu’il se montre frileux, comme à Dijon (1-1) ou qu’il n’a pas de chance, à l’image de la réception de Reims (0-1). Parfois parce qu’il n’a pas le niveau, comme à Lyon (3-0). Et souvent parce qu’il connaît de pénibles sautes de concentration.
« Plus efficace dans le jeu et dans nos têtes »

« On manque de contrôle », résume Laurey en citant les exemples de la remontada subie contre Brest (2-2) ou de la triste élimination en Coupe de France aux dépens de Montpellier, mercredi dernier (0-2).


Voilà justement le genre de relâchements qu’il ne faudra pas reproduire face à des Messins solides en défense et réalistes de l’autre côté du terrain sous la patte de leur meneur Farid Boulaya. « On doit être plus efficace dans le jeu et dans nos têtes », développe le coach, qui mise sur les retours de suspension de Djiku et Thomasson mais aussi sur la présence de son nouveau latéral droit Guilbert, lancé pour la première fois mercredi en coupe.

Mais pour espérer faire basculer ce derby, il faudra aussi compter sur un coup de génie. Et celui-ci peut surgir des pieds de Diallo, l’ex-Messin auteur de sept buts avec les Bleus mais muet depuis cinq journées. Si le Sénégalais replante dans son ancien jardin, la mission sera moins ardue.

« Metz est une équipe toujours difficile à manœuvrer, à nous d’apporter collectivement la réponse, dit encore Laurey. Quand on joue réellement à notre niveau, avec une bonne mentalité et la volonté d’aller de l’avant, on est capable de s’en sortir et de faire de belles choses. »

C’est exactement ce que l’on écrit. À cœur vaillant, rien n’est impossible. Mais à cœur tendre, la déception sera à nouveau au bout du derby…
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021   25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeSam 13 Fév 2021 - 21:25

dna a écrit:
Zoom sur l'adversaire du Racing : d'éclatants Grenats
Septième et virtuellement maintenu, le FC Metz, certes un poil moins fringant depuis le début février, se découvre de nouvelles ambitions, lui qui s’appuie sur la quatrième défense du championnat (22 buts encaissés en 24 journées).
Chez les Grenats, tous les voyants sont au vert. Le club à la Croix de Lorraine a entamé sa mue et la chrysalide est en train de libérer un papillon qui volette avec légèreté, mais aussi application jusqu’aux sommets de la Ligue 1.

Un nouveau centre d’entraînement, un stade Saint-Symphorien en cours d’agrandissement, livrable en 2022, et une équipe qui titille les cadors, avec, à la clef, une 7e place et un maintien presque acquis pour un club qui émargeait encore en Ligue 2 en 2018-2019 : le rival mosellan traverse sa saison la plus sereine dans l’élite depuis le tournant des années 1990-2000.

Avec le retour de Frédéric Antonetti il y a quatre mois , le club lorrain a véritablement pris son envol. Il n’a perdu que deux fois lors des onze dernières journées (5 victoires, 4 nuls et 19 points sur 33). Deux courts revers 1-0 à Rennes le 23 décembre et Saint-Étienne dimanche (but de son capitaine John Boye contre son camp). Les trois échecs inauguraux (1-0 aussi) contre les ténors – Monaco, à Lille et à Paris – sont aux oubliettes depuis belle lurette.
« Rester là où on est »

Malgré le transfert – pour 10 millions – de son meilleur buteur 2019-2020 (12 buts) Habib Diallo à Strasbourg et la grave blessure au genou de celui qui en dominait le classement 2020-2021 (6 buts lors des 6 premières journées), Ibrahima Niane, le groupe d’Antonetti coule des jours heureux qui le rendent ambitieux.

À l’image d’Aaron Leya Iseka, arrivé fin octobre en prêt de Toulouse pour étoffer une attaque un brin déplumée. « Entre la 5e et la 12e place, c’est très serré. Notre ambition, c’est de rester là où on est, avance celui qui a inscrit 4 buts en 12 matches de L1 avec les Grenats. On fait une bonne saison. Le but, c’est de bien la terminer pour ne pas avoir de regrets. On a tous les pieds sur terre. On avance ensemble, vraiment soudés, et ça se voit. On fait les efforts les uns pour les autres. C’est une belle preuve de la force de l’équipe. »

Une formation pour qui les stats dans les derbies alsaco-lorrains sont flatteuses, parfois édifiantes (source Opta) : Metz n’a perdu qu’un seul de ses 18 derniers matches à domicile face au voisin alsacien en L1 (13 succès, 4 nuls), gardant sa cage inviolée lors de 9 des 10 plus récents.

C’est dire si la mission des Bleus sera ardue dans le fief du seul club victorieux à Lyon cette saison (1-0 le 17 janvier). D’autant que Fred Antonetti espère voir ses joueurs réenclencher la marche avant après leur coup d’arrêt chez les Verts.

« Strasbourg est une bonne équipe, avec beaucoup de bons joueurs. C’est un fait. Après, il y a une histoire de suprématie régionale. Les derbies sont toujours intéressants, car la rivalité sportive donne un peu de piment, surtout pour les joueurs. Ce match contre Strasbourg tient à cœur de notre public et on veut bien faire. Mais le plus important, c’est de poursuivre notre belle saison. »

Et – qui sait ? – une ascension vers un top 5 distant de trois points seulement. Qui l’aurait prédit en début de saison ?
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021   25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 14 Fév 2021 - 3:13

4-0.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021   25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 14 Fév 2021 - 6:49

On commence par le Racing (4-4-2, milieu en losange):
Kawashima - Guilbert, Mitrovic (cap.), Djiku, Caci - Sissoko, Aholou, Thomasson, Liénard - Diallo, Ajorque.

Les remplaçants:
Kamara (g), Koné, Carole, Senaya, Bellegarde, Siby, Chahiri, Waris, Saadi.

Le onze messin (5-3-2):
Oukidja - Centonze, Bronn, Kouyaté, Boye (cap.), Delaine - Maïga, Boulaya, Sarr - Vagner, Yade.

Les remplaçants:
Caillard (g), Udol, Angban, M. Fofana, Tchimbembé, Maziz, Ambrose, Gueye, Leya Iseka.

.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021   25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 14 Fév 2021 - 7:02

La rencontre sera arbitrée par M. Mickaël Lesage

Pour rappel, les deux équipes s'étaient séparés sur un match nul (2-2) à la Meinau le 13 décembre pour le compte de la 14e journée

Il faut remonter à octobre 2007 pour trouver la trace d'une dernière victoire du Racing dans le derby en terre messine

Pour se donner un peu d'espoir de voir le Racing mettre un terme à cette série d'insuccès, les hommes de Thierry Laurey pourraient s'inspirer de la victoire décrochée à Angers en décembre dernier alors qu'il n'avaient pas su le faire depuis la remontée du club en Ligue 1.


C'est parti à Sant-Symphrorien

.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021   25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 14 Fév 2021 - 7:13

Ludovic Ajorque commet une première faute, au milieu, après seulement une vingtaine de secondes de jeu.

Premier corner de la partie, il est messin


Il est joué à deux rapidement mais vite muselé dans le couloir droit du Racing

Nouveau corner messin

Tiré par Boulaya, il est dévié de la tête par Vagner... Kawashima se détend et dévie le ballon en corner du bout des doigts!

Les Messins sont entrés avec beaucoup ce détermination dans cette rencontre et cantonnent les Strasbourgeois dans leur camp

Wagner coupe la ligne de défense strasbourgeoise sur une longue passe dans les airs, en profondeur. Il tente de tromper Kawashima d'une louche, mais ne cadre pas.

Strasbourg, mis sous pression en ce début de rencontre, retrouve un peu d'air depuis quelques minutes, sans pour autant retrouver la possession du ballon.

.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021   25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 14 Fév 2021 - 7:32

Trouvé par Thomasson dans la surface, le Sénégalais n'a même pas eu le temps d'armer une frappe avant que le capitaine messin intervienne, proprement et avec autorité



Boye écarte le danger d'une tête sur le premier corner de Strasbourg, tiré par Liénard.


But 1-0 Delaine

Lancé dans un contre fulgurant, dans la foulée du premier corner du RCS, Delaine pique son ballon. Kawashima le touche mais ne l'empêche pas de finir au fond, à quelques centimètres du montant droit.

Sur le corner strasbourgeois, tiré par Liénard, le FC Metz a initié un contre depuis sa surface. Au milieu de terrain, Yade fixe la défense strasbourgeoise et lance Delaine dans la profondeur...
Kawashima sort pour bloquer l'angle, dévie de la main droite le ballon piqué du droit par le défenseur... mais le ballon finit sa course au fond des filets strasbourgeois

Après un peu plus de vingt minutes de jeu, Metz a tiré 4 fois au but de Kawashima. Strasbourg, de son côté, a tenté à deux reprises.

Delaine est averti pour une intervention rugueuse sur Guilbert

Sarr est à terre depuis une bonne minute. Le staff médical de Metz est entré sur le terrain.

Le Racing, qui n'a pas encore réussi à remporter le moindre match cette saison sans encaisser de but, va devoir s'employer pour au moins ramener un point de son périple en Lorraine

.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021   25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 14 Fév 2021 - 7:48

Une faute de Sarr, sur l'aile gauche, offre un coup franc lointain mais intéressant pour Liénard. Le Strasbourgeois la place au centre, dans la mêlée. Sans conséquences.

But 1-1 Thomasson

Aholou lance Thomasson entre les lignes, aux abords du but. Ce dernier se faufile tel un renard et marque du gauche.

Sarr, blessé, est remplacé par Tchimbembé.

Sur ce corner , Oukidja capte le ballon de manière peu académique mais ne le lâche pas... c'est dommage, Ajorque rôdait dans son dos

Sissoko est averti pour avoir accroché Vagner plein axe à cinq mètres de la surface...

le coup franc de Boulaya est directement dans le mur. Si les Strasbourgeois peinent à sortir le ballon , ils finissent pas s'en sortir

Carton jaune pour Kouyaté. Le Messin percute Ajorque du dos et offre un coup franc intéressant au RCS.

Le coup franc est tiré ras de terre par Liénard, mais file à côté du poteau gauche de Oukidja

Il y aura deux minutes minimum de temps additionnel

Mi temps

.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021   25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 14 Fév 2021 - 8:24

C'est reparti

Sur un coup franc légèrement excentré de Vagner, Yade place une tête puissante qui passe au dessus de la transversale de Kawashima

Autour du Racing de jouer un coup franc tout aussi légèrement excentré. Titré par Liénard, il est repris hors cadre par une tête strasbourgeoise

Sur une longue relance de Djiku, Ajorque dévie sans trop le vouloir le ballon dans la course de Thomasson. Ce dernier sert Diallo dans la profondeur, alors que Kouyaté est au marquage. C'est dommage

Les joueurs de Thierry Laurey retrouvent leur dynamique de fin de première période. Ils font tourner le ballon, à la recherche d'une ouverture.

Lancé par Vagner, Delaine entre dans la surface côté gauche, dépose Mitrovic et arme un shoot que Kawashima repousse en corner au premier poteau.

Après un magnifique contrôle orienté, Thomasson trouve Ajorque sur sa droite dans la surface. Le Réunionnais tarde trop pour se mettre sur son pied gauche et se fait contrer, comme Diallo sur le "second ballon"

Double changement à Metz:
Maziz prend la place de Yade tandis que Leya Iseka entre au relais de Vagner

.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021   25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 14 Fév 2021 - 8:54

Avec ces deux changements simultanés, Frédéric Antonetti renouvelle le front de son attaque. Il ne lui reste plus qu'un remplacement, après la sortie prématurée de Sarr, blessé en première période.

Oukidja tergiverse pour dégager le ballon au pied... Thomasson manque d'un rien de capter la relance

Guilbert, à droite, à l'extérieur de la surface, tente une frappe au sol vers le poteau opposé. Elle file à quelques centimètres du but.

Les deux équipes ont des occasions dans ce match, mais manquent de précision dans le dernier geste. Sur 11 tirs, Metz n'en a cadré que 3. Strasbourg, de son côté, a cadré une seule de ses 8 tentatives.

Liénard cède sa place à Bellegarde

Après un une-deux avec Thomasson, Aholou fond dans la surface et décide de frapper alors qu'Ajorque convoite aussi le ballon. La frappe du milieu récupérateur n'est pas cadrée

But 1-2 Thomasson

Sur un centre léché de Guilbert de la droite, Thomasson place une tête au premier poteau hors de portée de Oukidja

Avec ce deuxième but, Strasbourg met provisoirement fin à une série de 11 rencontres sans succès face à Metz.

Caci tente de lancer Thomasson sur la gauche. Oukidja sort en trombe à 40m de son but et dégage sur... Thomasson qui ne parvient pas à remettre le pied sur le ballon avant Bronn

Coup de sifflet final


.
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021   25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 14 Fév 2021 - 10:43

Merci à Kawashima, héros de l'après-midi, même la balle de but il la touche. Bravo à Thomasson, Aholou et Guilbert aussi.
Bon il y avait encore Sissoko hélas mais Bellegarde sur le banc c'est mieux.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021   25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 14 Fév 2021 - 20:49

dna a écrit:
Enfin la bonne pour le Racing !
Grâce à un doublé d’Adrien Thomasson, ce dimanche à Metz (1-2), le Racing est parvenu à briser la malédiction de Saint-Symphorien, stade où les Bleus avaient fini par oublier le goût de la victoire. Une « grosse performance » aux dires de Thierry Laurey qui relance une équipe en perte de vitesse.
C’était son jour, c’était son moment, c’était son instant de grâce. Oubliez la Saint-Valentin. Ce dimanche ensoleillé mais froid à Metz s’est transformé en Saint-Adrien.

Une semaine après avoir plombé les siens à Lyon, en raison d’une expulsion bête avant même le premier quart d’heure de jeu (défaite 3-0), Thomasson s’est transformé en héros pour les Bleus.
Son premier doublé en Ligue 1 met un terme à quatorze ans de frustration et d’insuccès strasbourgeois en terre mosellane.

« Je préfère le voir mettre un doublé plutôt que de se faire expulser »


Sa petite balle glissée avec finesse entre les jambes d’Oukidja (1-1, 33e ) puis sa tête puissante placée devant le grand Kouyaté (1-2, 84e ) – « Preuve que l’on peut marquer même quand on mesure un mètre douze », le taquine son entraîneur – relèguent enfin les réalisations de Mouloungui et Renteria, un soir d’octobre 2007, au rayon des vieilleries dont l’on peut se souvenir sans avoir à éprouver de regrets.
« Après Lyon, Adrien s’est excusé parce qu’il avait fait une grosse connerie, même s’il a senti une forme d’injustice, apprécie Thierry Laurey. Moi aussi, je préfère le voir mettre un doublé plutôt que de se faire expulser. »

Sorti du Parc-OL la tête basse, Thomasson a cette fois pu quitter la pelouse le sourire aux lèvres, fêté comme il se doit par ses coéquipiers. À voir l’intensité de la célébration d’après-match, on a aussi pu mesurer le degré de soulagement après une série de quatre matches de championnat sans succès – deux points sur douze possibles – et une piteuse élimination en Coupe de France, mercredi dernier aux dépens de Montpellier (0-2).
« C’est une victoire que l’on attendait depuis longtemps, développe le héros du jour. On était un peu piqué dans notre orgueil par certains commentaires, comme quoi on n’y arriverait jamais à Metz. Ça nous fait du bien. »

Plus que la notion de derby, rendue très abstraite par le huis clos, ce sont donc les trois points pris qui ont ravi les Bleus. D’autant plus qu’en une après-midi un peu folle, les adversaires directs ont aussi fait tourner le compteur : Lorient a accroché un point à Monaco (2-2) alors que Nantes et Saint-Étienne ont gagné, respectivement à Angers (1-3) et à Rennes (0-2). Mieux valait ne pas faire le court chemin du retour avec une valise chargée dans le coffre.

Pourtant, la belle histoire n’a pas débuté sous les meilleurs auspices. Les Messins, qui avaient subi un coup d’arrêt dimanche dernier à Saint-Etienne après un début d’année quasi-parfait, ont d’abord fait tourner les Bleus en bourrique, mettant du baume au cœur à la centaine de supporters venus les accompagner sur le chemin du stade.
Leur domination se concrétise par l’incroyable ouverture du score de Delaine, à la conclusion d’un contre mené par Yade en partant de sa propre surface à la suite d’un… corner strasbourgeois. L’attaquant sénégalais a pu remonter tout le terrain à grandes enjambées sans la moindre opposition pour offrir le ballon de son premier but en pro au latéral grenat (1-0, 17e ).
Jusque-là, le Racing n’avait jamais remporté le moindre match en concédant un but. Mais puisque cette rencontre était placée sous le signe des premières, Ajorque et les siens ont poursuivi leur travail de sape et rapidement pris la mesure d’un adversaire en manque de fraîcheur, peut-être rendu vulnérable par la blessure de son jeune milieu Pape-Matar Sarr (37e ).
« Bien d’avoir su forcer la réussite »

La domination alsacienne s’accentue encore après l’égalisation de Thomasson, les Bleus remportant dès lors la majorité des duels.

« On a trouvé des solutions petit à petit, dit le technicien strasbourgeois. On n’a pas eu cinquante occasions non plus, mais suffisamment pour mériter de l’emporter. »
Un peu comme à Dijon le mois dernier (1-1), le danger se précise sur le but d’Oukidja. Sauf que cette fois, il se concrétise par un but libérateur.
« Comme on avait déjà vécu le scénario, on n’avait pas envie de faire nul contre Metz », indique Laurey, à la métaphore inspirée en ce jour de fête des amoureux : « C’est comme l’histoire du mec qui danse avec sa sœur, à l’arrivée il rentrera chez lui tout seul. On ne voulait pas être les dindons de la farce. On aurait dû l’emporter à Dijon, c’était sensiblement le même match, c’est bien d’avoir su forcer la réussite. » Les Bleus, toujours 16es mais avec 28 points au compteur, y sont parvenus en jouant. C’est peut-être ce qui rend la chose encore plus belle.

« On avait une équipe assez offensive, tournée vers l’avant, parce que l’on ne voulait pas subir », confirme le coach qui a semble-t-il entendu le message des supporters venus la veille à l’entraînement pour rappeler l’importance du derby.

Ce dimanche, de Thomasson au peuple bleu en passant par Laurey, tout le monde était content, ce qui n’arrive quand même pas toutes les semaines.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021   25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 14 Fév 2021 - 20:55

dna a écrit:
Constance et consistance : les notes de Metz - Racing (1-2)
Si l’on excepte les vingt premières minutes annexées par les Messins, les Bleus ont su se mettre à l’unisson pour arracher leur première victoire de la saison après avoir renversé le score (1-2). Cerise sur le gâteau : ils l’ont fait dans le derby.
On supputait un changement tactique et Thierry Laurey a bien délaissé à Metz son système préférentiel en 4-2-3-1. Mais à un retour à une défense à cinq, le coach strasbourgeois a finalement préféré un 4-4-2 avec un milieu en losange. Après une mise en route délicate, le Racing a (re)pris ses marques et nettement dominé la deuxième période.
KAWASHIMA (6)

Malheureux sur le but vainqueur du Rémois Kutesa le 31 janvier à la Meinau (0-1), il n’a pas davantage été verni sur l’ouverture du score messine. Il dévie bien la pichenette de Delaine, mais, trahi par son poteau gauche rentrant, la voit finir dans ses filets (17e ). Dommage, car il avait auparavant sauvé les siens du bout des doigts sur une tête décroisée de Maïga (5e ), puis a gagné son deuxième duel avec Delaine (60e ). Deux parades essentielles à la victoire.
GUILBERT (6)

Quatre jours après ses débuts contre Montpellier en Coupe de France (0-2), le latéral droit prêté par Aston Villa a honoré sa première titularisation en Ligue 1. Surpris par une remise de Vagner à l’origine du but lorrain, il est monté en puissance au fil du match et a été récompensé de sa première passe décisive sur le second but de Thomasson.
MITROVIC (6)

Depuis son retour dans l’équipe de départ, favorisé par la blessure de Simakan, le capitaine serbe enchaîne les prestations correctes. Son contre sur Vagner est un modèle du genre (59e ). À Saint-Symphorien, son entraîneur l’a trouvé « très sérieux, très rigoureux, vraiment investi ». À juste titre.
DJIKU (7)

Lui qui avait passé son tour contre Montpellier pour cause de suspension n’a pas laissé une miette à ses vis-à-vis successifs dans les duels d’homme à homme. Toujours bien placé, dans le bon timing aussi, il a éteint la plupart des mouvements offensifs lorrains. « Énorme », selon Laurey.
CACI (5)

Après un intérim de trois matches sur le flanc droit de la défense, le seul Mosellan d’origine aligné dans ce derby a retrouvé son côté gauche, même s’il couvre l’axe sur le contre messin de 100 m conclu par Delaine (17e ). Sa première période n’a pas été simple. Moins souvent sous pression durant la deuxième, il a fait le job.
SISSOKO (6)

Son ouverture pour Liénard est la première pierre de l’égalisation de Thomasson (33e ). Auteur d’un excellent retour sur un déboulé de Delaine (35e ), “Ibou” s’est souvent servi de ses grands compas à bon escient, malgré un brin de déchet. L’avertissement qu’il a reçu à la 42e – le troisième en onze rencontres – ne lui vaudra pas de suspension.
AHOLOU (6)

Il a vu passer le TGV Yade, sans le ralentir, sur l’ouverture du score lorraine (17e ) et a pas mal souffert face à la vitesse des flèches messines en début de partie. Mais il a relevé la tête et bonifié son match en servant sa deuxième passe décisive de la saison à son meneur de jeu (33e ). Il aurait pu lui donner plus de relief encore s’il avait cadré son tir (82e ).
LIÉNARD (6)

Déjà titulaire contre Montpellier, “Dim” a profité du changement de système pour retrouver le onze de départ en championnat. La justesse de sa patte gauche n’est plus à démontrer et il en a encore fait un parfait usage en se muant en pénultième passeur sur l’égalisation de son pote Thomasson.

Cuit, il n’est sorti qu’à sa demande à la 80e , remplacé par Jeanricner BELLEGARDE.
THOMASSON (8)

Ses quatrième et cinquième buts de la saison valent de l’or. Il est évidemment l’homme du match (lire par ailleurs).
AJORQUE (5)

Le retour de Habib Diallo à ses côtés aurait pu – dû – permettre à l’avant-centre réunionnais de se sentir moins seul. Ça n’a pas vraiment sauté aux yeux. Il a néanmoins fait preuve d’abnégation, comme toujours, mais n’a eu que peu d’occasions de se mettre en évidence. Son travail de l’ombre mériterait mieux.
DIALLO (5)

Pour la première fois depuis une éternité, le Sénégalais a été associé à Ajorque en pointe, après avoir évolué seul devant à Lyon alors que le grand “Ludo” faisait banquette. L’ex-Messin n’a pas été prophète en son ancien pays. Sur un centre en retrait de Thomasson, il a pourtant eu l’ouverture du score au bout du pied, mais s’est fait contrer sur un tacle monstrueux de son successeur au brassard chez les Grenats, John Boye (15e ).

Pas toujours adroit dans ses prises de balle, il a enchaîné à Saint-Symphorien son sixième match de Ligue 1 sans marquer. Un crève-cœur, forcément, pour un pur buteur comme lui.
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021   25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeLun 15 Fév 2021 - 3:30

Guilbert 5 Kawashima 7. Ajorque 4.
Delaine et Kouyaté (ah ah) auraient dû être expulsés.
De vrais bouchers et ce n'est pas la première fois. Metz n'est pas assez sanctionné.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021   25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeLun 15 Fév 2021 - 21:16

dna a écrit:
L’art du contre-pied
Pour enfin remporter à nouveau le derby contre Metz, ce dimanche à Saint-Symphorien (1-2), le Racing a su forcer sa nature pour répondre présent là où on ne l’attendait pas forcément. Une attitude qui rend l’équipe aussi charmante qu’exaspérante.
Un peu à l’image d’Adrien Thomasson sur le but de l’égalisation, dimanche après la demi-heure de jeu, le Racing est passé maître dans l’art du contre-pied cette saison.

Là où on l’attend, il ne répond pas souvent présent. Prenez le match aller, disputé en décembre dernier à la Meinau. Installés dans une dynamique positive et revenus d’un succès éclatant à Nantes (4-0), les Bleus espéraient enchaîner contre des Messins à l’époque dans le dur. Loupé : ils n’ont fait que courir derrière le score pour se contenter du partage des points (2-2), étirant à douze rencontres – toutes compétitions confondues, même en amical – la période d’insuccès contre l’encombrant voisin à la croix de Lorraine.
« La peur n’enlève pas le danger »


Idem en ce début d’année. Alors que le triptyque contre des adversaires directs pour le maintien – Dijon, Reims et Brest – devait permettre de poursuivre la remontée au classement, le Racing n’a pris que deux points sur neuf possibles, se remettant instantanément dans le rouge et provoquant la perplexité des supporters.

Imprévisibles, les Bleus sont donc aussi – et heureusement – capables de fulgurances en des endroits inhospitaliers et à des moments inattendus.

Ce n’est pas pour rien qu’ils ont remporté cinq succès loin de la Meinau, contre seulement trois en leur jardin (*). Ce n’est peut-être pas un hasard s’ils sont parvenus à mettre un terme à la malédiction de Saint-Symphorien, où ils restaient sur un petit succès lors des 18 dernières visites en Ligue 1. Au vu de la forme du moment, ce n’est pas sur ce derby-là que l’on aurait parié sa chemise pour un succès alsacien. Et pourtant…
Thierry Laurey a remis au goût du jour l’une des maximes favorites d’un de ses prédécesseurs, Jean-Marc Furlan : « La peur n’enlève pas le danger ».

C’est justement le Girondin, actuellement coach de l’AJ Auxerre (Ligue 2), qui était assis sur le banc du Racing en ce jour d’octobre 2007 où les Bleus avaient pour la dernière fois battu Metz, également sur le même score.

Par ce clin d’œil au passé, l’entraîneur des Bleus a surtout voulu signifier que ni lui, ni ses joueurs ne sont en proie au doute. Un message que le coach a tenu à rappeler aux supporters un brin inquiets qui sont venus assister à l’ultime séance d’entraînement à la veille du derby (lire ci-dessous) et qu’il a encore martelé à l’heure de l’analyse.
« On a su reprendre le contrôle du match »

« Ça ne sert à rien de trembler comme des feuilles derrière nous, dit-il. Je ne suis pas en train de fanfaronner, mais on ne pense pas à la défaite. On joue pour essayer de gagner chaque match. Bien sûr, ça ne nous empêche pas d’en perdre. Alors autant jouer sans avoir peur, quitte à passer pour une grande gueule. »

Ce dimanche, capitaine Mitrovic et les siens sont parvenus à faire sauter un verrou psychologique, à savoir s’imposer après avoir encaissé un but. Une première cette saison.

« On n’a pas forcément bien démarré cette rencontre avec ce but hallucinant (de Delaine à la suite d’un corner strasbourgeois) mais on a su en reprendre le contrôle, développe Laurey. Quand tu es mené à Metz, ça peut vite mal tourner. Je trouve que l’on a maîtrisé le jeu en seconde période, parce que l’on a fait les choses dans l’ordre, sans se précipiter ni tomber dans le n’importe quoi. »

Au-delà de la réussite d’Adrien Thomasson et du travail abattu à ses côtés par les attaquants, le technicien tient à mettre en exergue l’œuvre collective qui a permis de renverser la situation.

« Avec ce cinquième match en quinze jours, il fallait avoir de la fraîcheur, expose-t-il. Je ne dis pas que l’on a sacrifié les rencontres à Lyon (défaite 3-0) ou en Coupe de France contre Montpellier (défaite 2-0). Mais on voulait que ceux qui démarrent à Metz aient suffisamment d’essence dans le réservoir. »

« Pour certains, il y a eu un surplus d’investissement, des garçons ont encore été meilleurs que ce que l’on pouvait penser, poursuit Laurey. En défense, Djiku a été énorme et Mitrovic sérieux, rigoureux et investi. Guilbert, qui n’a pas joué depuis six mois, a répondu présent (c’est le latéral droit qui délivre la balle du second but à Thomasson). Bref, c’est une grosse performance d’ensemble. »

« Jusqu’au bout, il faudra lutter parce que l’on est loin d’être sauvés »


À la faveur de ce coup d’éclat en terre mosellane, tout le monde s’attend désormais à ce que les Bleus enchaînent dès dimanche à domicile contre Angers, tombé de haut aux dépens d’un FC Nantes relancé par Antoine Kombouaré (1-3). Un piège dans lequel Thierry Laurey et ses hommes vont essayer d’éviter de tomber.

« Jusqu’au bout, il faudra lutter parce que l’on est loin d’être sauvés, prévient-il. On a 28 points, on envisage désormais les 30. Si on est sérieux, rigoureux et concentrés comme à Metz, il n’y aura pas de problème. Si on se relâche, on peut vite le payer. »

Voilà tout le charme, mais aussi le risque d’une équipe qui manie si bien l’art du contre-pied.

(*) Succès à Brest (0-3), Nantes (0-4), Angers (0-2), Lens (0-1) et donc Metz (1-2). À domicile, Dijon (1-0), Nîmes (5-0) et Saint-Étienne (1-0) ont été battus.
Contenu sponsorisé


25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021   25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitime

 

25ème journée: Metz-Strasbourg saison 2020/2021

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: Les Matchs du Racing-