Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-17%
Le deal à ne pas rater :
-100€ sur TV QLED 65″ CONTINENTAL EDISON Android
499.99 € 599.99 €
Voir le deal

Partagez
 

  23eme Journée Strasbourg - Brest saison 2020/2021

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: 23eme Journée Strasbourg - Brest saison 2020/2021    23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 I_icon_minitimeLun 1 Fév 2021 - 5:49

Mercredi le 3/02/2021 à 19h
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 23eme Journée Strasbourg - Brest saison 2020/2021    23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 I_icon_minitimeLun 1 Fév 2021 - 21:26

dna a écrit:
un petit coup de frais
Les Strasbourgeois ont moins bien achevé janvier qu’ils ne l’avaient débuté. Avec un point sur six en deux matches (1-1 à Dijon et 0-1 contre Reims), ils ont raté l’occasion de se rapprocher du milieu de tableau, mais peuvent encore le faire en battant Brest mercredi (19h) à la Meinau.
Le Racing avait beaucoup pesté en début de saison contre les points qu’il avait, selon lui, injustement perdus, alors que ses prestations ne méritaient objectivement pas mieux que les piètres résultats obtenus.
« Il faut qu’on pèse plus sur le jeu »
La propagation du Covid dans son vestiaire était bien davantage le fléau à l’origine de ses maux qu’une supposée cabale arbitrale ou qu’un vilain pied de nez de la réussite, ces excuses faciles auxquelles se raccrochent les clubs à court d’idées quand ils sont happés par une spirale négative.

Mais en ce début 2021, alors que tout roulait pour lui avec ses trois succès enchaînés contre Nîmes (5-0), à Lens (0-1) et face à Saint-Etienne (1-0) – même s’il aurait pu laisser des plumes face aux Verts –, voilà que l’infidèle dame chance repousse soudain ses avances.

À Dijon l’autre dimanche, le Racing a dû concéder le nul au terme d’une rencontre qu’il avait maîtrisée (1-1). Une semaine plus tard, il s’est incliné 1-0 à la Meinau face à Reims, l’une des équipes en forme du moment, après avoir, entre autres, touché deux fois la barre, et peut légitimement penser que le partage des points n’aurait pas été volé.

Pourtant, dimanche, son entraîneur Thierry Laurey, qui a souvent trouvé la presse sévère avec son équipe quand elle patinait dans la choucroute, l’a presque jugée trop indulgente après le premier revers de ses ouailles en 2021. Lui-même s’est montré peu amène.

« Tout n’est pas à jeter, mais je retiens la défaite en premier lieu. Si on veut gagner ce type de match, il faut qu’on pèse beaucoup plus sur le jeu, comme on a su le faire à Dijon. Notre contenu n’est pas mauvais, mais quand c’est comme ça, il est judicieux de prendre des points. » Le Racing, qui n’en a glané qu’un sur six, a raté l’occasion de s’accrocher aux confortables poignées d’amour du ventre mou.

Avec trois de plus, il occuperait le 12e rang, à la place de son tombeur rémois. Seulement voilà, avec des si, on mettrait Dijon dans une bouteille de Gevrey-Chambertin et Reims dans un magnum de champagne.

On l’a dit : la qualité de ses deux dernières productions n’est, en théorie, pas de nature à engendrer des aigreurs d’estomac. Mais elle génère tout de même chez son entraîneur une certaine réserve, surtout après la cuvée rémoise.

« On peut estimer que la défaite est sévère, mais dans le meilleur des cas, ç’aurait pu faire match nul. Ç’aurait été un moindre mal. Autant la rencontre de Dijon nous satisfaisait par son contenu très intéressant, autant face aux Rémois, nous avons éprouvé beaucoup plus de difficultés. »

« Presque dans l’obligation de gagner contre Brest »


La valeur de l’opposition n’y est pas étrangère. Comme le soulignait son coach David Guion après la cinquième victoire de ses troupes en huit journées, le Stade de Reims progresse, avec un collectif homogène et cohérent dans toutes ses lignes.

Et c’est lui qui a fait le bond en avant auquel aspiraient aussi les Bleus. « On savait que s’il y avait un vainqueur, une équipe basculerait dans la bonne partie du tableau et l’autre resterait dans une situation qui n’a rien de délicat, mais aurait pu être meilleure, regrette Thierry Laurey. Il faudra jouer le match de mercredi pour retrouver le goût de la victoire. On est presque dans l’obligation de le gagner, car notre programme va ensuite être plus compliqué. »

La réception de Brest mercredi (19h) semble tout indiquée pour permettre aux Strasbourgeois de rebondir. Les joueurs d’Olivier Dall’Oglio restent en effet sur quatre revers. Mais ils possèdent toujours deux points de plus et comme ils sont cette année passés maîtres dans l’art du rebond, leur venue à la Meinau n’aura sûrement rien d’une formalité pour des Racingmen victorieux 3-0 le 25 octobre à l’aller au stade Francis-le-Blé et soucieux d’attaquer février du bon pied.
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 23eme Journée Strasbourg - Brest saison 2020/2021    23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 I_icon_minitimeMar 2 Fév 2021 - 3:35

Le plus grand adversaire du RCSA c'est l'entraîneur qui fait absolument n'importe quoi.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 23eme Journée Strasbourg - Brest saison 2020/2021    23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 I_icon_minitimeMar 2 Fév 2021 - 7:53

Encore une fois , je ne suis pas un grand fan de TL, mais avec quoi veux-tu qu'il fasse l'équipe, à par un voir deux joueurs il n'a que des branleurs.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 23eme Journée Strasbourg - Brest saison 2020/2021    23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 I_icon_minitimeMar 2 Fév 2021 - 10:47

Alsa'sports a écrit:
Strasbourg – Brest : Le groupe du Racing
Trois jours après le revers concédé face à Reims au Stade de la Meinau, le Racing Club de Strasbourg remet ça en accueillant le Stade Brestois ce mercredi (19 heures). Un second match de rang dans son antre et trois points en jeu dont le RCS aurait la bonne idée de s’en emparer. Thierry Laurey vient par ailleurs de dévoiler le groupe qui affrontera Brest lors de cette 23ème journée de Ligue 1.
Le groupe :
Eiji Kawashima, Bingourou Kamara – Lamine Koné,q Stefan Mitrovic, Anthony Caci, Lionel Carole, Alexander Djiku, Abdoulaye Ousmane – Jean-Eudes Aholou, Dimitri Lienard, Sanjin Prcić, Jeanricner Bellegarde, Mehdi Chahiri, Adrien Thomasson, Ibrahima Sissoko, Adrien Lebeau – Majeed Waris, Kévin Zohi, Ludovic Ajorque, Habib Diallo.

En quarantaine : Frédéric Guilbert
En reprise : Matz Sels, Lebo Mothiba.
Blessé : Mohamed Simakan.
Choix du coach : Mahamé Siby, Idriss Saadi, Ismaël Aaneba
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 23eme Journée Strasbourg - Brest saison 2020/2021    23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 I_icon_minitimeMar 2 Fév 2021 - 12:06

Marco 69/73 a écrit:
Encore une fois , je ne suis pas un grand fan de TL, mais avec quoi veux-tu qu'il fasse l'équipe, à par un voir deux joueurs il n'a que des branleurs.

C'est lui qui les a fait venir donc il est coupable à 100%. Après il choisit les pires et ne les met pas à un poste où ils seraient efficaces ou moins mauvais. Diallo serait meilleur au centre il le met sur une aile par exemple, Sissoko c'est son fils caché donc comme il est là chaque fois, il pourrait le mettre en DC vu que Mitrovic croit qu'il est en tribune.
Tactiquement c'est incompréhensible donc je ne m'étendrais pas dessus, ça semble assez timide, très peu mobile, un supplice à voir.
Ils ont été dominés à domicile comme jamais par ... Reims.
Là il ne fait plus le mariole en conférence de presse hein.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 23eme Journée Strasbourg - Brest saison 2020/2021    23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 I_icon_minitimeMar 2 Fév 2021 - 21:08

dna a écrit:
Le Racing veut reprendre de la vitesse
La soudaine accélération du Racing en Ligue 1 a connu un sérieux ralentissement, avec un seul point pris sur les six derniers mis en jeu. Avec la réception d’un Stade brestois à l’arrêt, lui, depuis quatre journées, les Bleus ont une occasion unique de se relancer, ce mercredi soir (19h) à la Meinau.
À regarder ce qu’il se passe ailleurs dans le monde du ballon rond, on se rend compte que la situation strasbourgeoise est plutôt enviable.
Prenez la Ligue professionnelle (LFP) qui n’en finit plus de se ridiculiser dans l’affaire des droits TV. Risible, même si avec un déficit record estimé à 1,3 milliard d’euros en temps de Covid pour l’ensemble du foot pro, les clubs, dont le Racing, rient jaune…

Ou alors regardez du côté de la Canebière, réceptacle de tous les excès. Là, l’OM s’enfonce dans un psychodrame pagnolesque, entre la mise à pied du démissionnaire André “Fernandel” Villas Boas et les cris d’orfraie de Bernard “Raimu” Tapie. Les amateurs de séries noires y verront plus le style de Jean-Claude Izzo…
« On a tellement connu le pire que ce que l’on fait actuellement est bien »


En comparaison, la vie du Racing est devenue un long fleuve tranquille. L’argent va finir par manquer dans les caisses, évidemment, mais le mercato qui s’est achevé lundi n’a pas déplumé l’effectif.

Lala s’en est allé – et Thierry Laurey n’a pas eu un mot pour lui, parce qu’il ne parle que des joueurs à sa disposition –, son remplaçant Guilbert est arrivé, même s’il ne peut pas jouer. Et Simakan constitue à la fois une belle promesse de rentrée d’argent et de solidité défensive au printemps, si l’on se réfère au pré-accord qui doit l’envoyer cet été à Leipzig. En attendant, il soigne son genou…

Pour le reste, tout est en ordre, à écouter Laurey. « On a tellement connu le pire que ce que l’on fait actuellement est bien, dit le coach alsacien. Ça peut toujours être mieux, mais je trouve que l’équipe est prête physiquement. On récupère Jean-Eudes (Aholou, suspendu dimanche dernier) , on n’a pas de soucis particuliers… »
Malgré les récents accrocs sportifs – nul à Dijon (1-1), défaite contre Reims (0-1) – qui ont un peu assombri le tableau de 2021, le Racing (15e , 24 pts) n’est donc pas à plaindre.

À condition de ne pas s’embourber contre Brest, équipe qui le devance d’une place et de deux petits points mais qui n’avance plus du tout, avec un seul succès lors des huit derniers matches, dont quatre défaites de rang, série en cours.

« Il serait de bon aloi de profiter de cette rencontre pour l’emporter après avoir perdu contre Reims », avance Laurey, pour qui le match aller, remporté fin octobre à Francis-Le-Blé (0-3), le premier sur la route, n’est plus qu’un lointain souvenir.
Le technicien ne s’attend donc pas à une promenade de santé face à « une équipe joueuse » que son homologue Olivier Dall’Oglio peine à discipliner. « On manque de caractère, de rigueur, j’attends une prise de conscience », martèle l’ex-joueur du Racing, lassé de voir les siens s’effondrer au premier coup de vent, comme ce fut le cas dimanche à domicile contre Metz (2-4).

« Après quatre défaites consécutives, tu fermes les vannes sans pour autant renier tes principes, prévoit Laurey. Je sais qu’Olivier (Dall’Oglio) ne restera pas les deux pieds dans le même sabot trop longtemps. »
Des occasions à concrétiser

Face à une formation finistérienne aux préceptes peut-être plus défensifs qu’à l’accoutumée, les Bleus seront confrontés à la même problématique qu’en ce début d’année, à l’exception notoire du match contre Nîmes (5-0) : concrétiser leurs occasions.

À l’image d’Habib Diallo, le buteur sénégalais (7 réalisations) en panne depuis trois rencontres, le Racing est moins précis et en réussite, comme en attestent les deux barres touchées contre Reims.

« On aurait dû être plus pointu techniquement, sur des ballons simples à exploiter dans le cœur du jeu, avance Laurey. Concernant Habib, parfois ça ne roule pas comme on le voudrait, mais il ne faut pas s’en inquiéter. Il a des situations, ce qui est quand même primordial. »

Avant de se coltiner un calendrier plus costaud – avec deux déplacements de suite à Lyon et à Metz –, Ludovic Ajorque et les siens seraient bien inspirés de ne pas se louper.

« Notre qualité technique doit nous permettre d’aller rapidement vers l’avant, conclut Laurey. Si on garde notre état d’esprit et si on améliore ça, on aura des résultats beaucoup plus avantageux. »

Dans le marasme ambiant, c’est tout ce que l’on souhaite : un beau match de foot, des buts et le Racing qui gagne à la fin.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 23eme Journée Strasbourg - Brest saison 2020/2021    23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 I_icon_minitimeMar 2 Fév 2021 - 21:18

dna a écrit:
le retour d'Aholou face à Brest
Suspendu dimanche lors de la défaite domestique contre Reims (0-1), le milieu défensif Jean-Eudes Aholou effectue sa rentrée dans le groupe strasbourgeois et probablement dans le onze de départ pour la réception de Brest ce mercredi (19h) à la Meinau (23e journée).
C’est un peu la session de rattrapage pour le Racing. Après avoir raté dimanche contre Reims à la Meinau (défaite 0-1) l’occasion de revenir dans le sillage du milieu de tableau, les Strasbourgeois vont de nouveau s’efforcer de s’en rapprocher ce mercredi (19h) face à Brest pour leur 2e sortie consécutive dans leur stade.

Leur premier échec de l’année 2021, combiné au nul rapporté une semaine plus tôt de Dijon (1-1) qu’ils n’ont donc pas su faire fructifier, a freiné leur élan – trois victoires consécutives auparavant - et les a empêchés de lorgner la partie haute du classement.
Conséquence : malgré une marge encore appréciable de six points, surtout après un début de saison raté, sur le 18e et barragiste potentiel, Lorient, victorieux en quatre jours de Dijon (3-2 mercredi en match en retard) et du PSG (3-2 également dimanche), et neuf sur le duo de traînards Dijon – Nîmes, ils n’ont pas le loisir de détacher leur regard du rétroviseur (Ndlr : Nîmes et Lorient doivent s’affronter le mercredi 24 février aux Costières en match en retard).

D’où l’importance de ce 2e rendez-vous d’affilée à la Meinau contre des Brestois qui prennent l’eau ces derniers temps et pas seulement parce que la météo ne se montre guère clémente ces jours-ci dans leur rade.
Brest reste sur quatre défaites

En rade, les hommes de l’ancien défenseur du Racing Olivier Dall’Oglio (1989-1992) le sont depuis un moment : ils n’ont gagné qu’un seul de leurs huit derniers matches, pour deux nuls et cinq défaites, dont quatre de rang, série en cours (3-0 à Paris, 1-2 contre Rennes, 1-0 à Reims et 2-4 face à Metz). Ils ont encaissé 16 buts sur la période, soient 2 par match.

C’est cette fragilité que le club bas-rhinois va tenter d’exploiter avec un groupe quasiment inchangé que quitte seulement le milieu défensif Mahamé Siby. Avec, pour le porter, le souvenir de son succès du 25 octobre à l’aller au stade Francis-le-Blé, son premier à l’extérieur (0-3).

Thierry Laurey récupère juste son milieu défensif Jean-Eudes Aholou, de retour de suspension, mais ne peut compter sur sa recrue hivernale, le latéral droit Frédéric Guilbert placé à l’isolement depuis son arrivée en prêt d’Aston Villa (Angleterre) ce week-end.

Même s’il envisage de faire tourner son effectif dans une période de cinq matches en quinze jours, le coach ne devrait pas beaucoup retoucher son équipe. Mais il a clairement laissé entendre qu’Aholou réintégrerait le onze de départ, a priori à la place de Dimitri Liénard : « La paire Aholou – Sissoko est très performante. On n’a pas trop envie de la bousculer parce qu’elle fait un très gros travail devant la défense. »

Du côté de Brest, Olivier Dall’Oglio, qui enregistre le retour de suspension de l’ex-Colmarien Christophe Hérelle et devrait le relancer en défense centrale, pourrait délaisser son système en 4-4-2 pour un 4-3-3. Il a retenu 21 joueurs, Romain Perraud, sorti dimanche contre Metz pour une béquille, étant encore incertain. Le latéral gauche, qui vient de prolonger son contrat jusqu’en 2025, est l’un des hommes forts de ce Stade brestois 2020-2021 (3 buts, 5 passes décisives).
Les équipes possibles

Strasbourg : Kawashima – Caci, Mitrovic (cap), Djiku, Carole – Sissoko, Aholou – Diallo, Thomasson, Chahiri – Ajorque.

Remplaçants : Kamara (g), Koné, Ousmane, Prcic, Liénard, Lebeau, Bellegarde, Zohi, Waris. Entraîneur : Thierry Laurey.

Brest : Larsonneur – Pierre-Gabriel, Chardonnet, Hérelle, Perraud – Jean Lucas, Belkebla (cap), Lasne – Honorat, Mounié, Cardona.
Remplaçants (à choisir parmi) : Cibois (g), Duverne, Baal, Brassier, Faussurier, Magnetti, Faivre, Charbonnier, Le Douaron, Philippoteaux. Entraîneur : Olivier Dall’Oglio.

Absents : à Strasbourg, Simakan (genou), Sels, Mothiba (reprise), Guilbert (isolement), Siby, Saadi, Aaneba (choix);
à Brest, Bain (genou), Battocchio (instance de départ), Hassen (g), Fadiga, Mbock, N’Goma, Dioh (choix)
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 23eme Journée Strasbourg - Brest saison 2020/2021    23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 I_icon_minitimeMer 3 Fév 2021 - 3:41

Strasbourg a un peu replongé sur les deux derniers matches
Le RCSA reste sur un seul point pris lors des deux dernières journées, alors qu'il reçoit Brest ce mercredi (19 heures). Derrière, Il doit gérer l'absence de son meilleur défenseur central (Simakan), ainsi que l'intérim entre Lala et Guilbert à droite. Surtout, il doit retrouver son efficacité offensive.
Défense : en attendant Guilbert et Simakan
L'absence depuis trois journées du défenseur central Mohamed Simakan (20 ans), victime d'une blessure à un genou et absent jusqu'à courant mars, n'a pas été trop préjudiciable pour l'instant. Le RCSA n'a en effet encaissé que deux buts durant ces trois matches. Mais la charnière qu'il forme avec Alexander Dijku (en grande forme), qui a permis à l'équipe de solidifier son assise à partir de début décembre, reste celle qui offre le plus de garanties. Son retour dans l'équipe (en attendant son départ, déjà acté, l'été prochain pour le RB Leipzig, ALL) est donc forcément attendu.

L'arrière-garde alsacienne se retrouve aussi en chantier en raison du départ à l'Olympiakos du latéral droit Kenny Lala, titulaire lors des 21 premières journées (3 buts, 2 passes décisives). Pour le remplacer, le RCSA a obtenu le prêt auprès d'Aston Villa de l'ex-Caennais et Bordelais Frédéric Guilbert (26 ans). Mais ce dernier devant observer une isolation de sept jours en raison du Covid-19 puisqu'il vient d'Angleterre, il ne sera pas disponible ce mercredi, pour la réception de Brest.
Ainsi, comme devant Reims dimanche (0-1), le polyvalent Anthony Caci devra assurer l'intérim à droite, alors qu'il est bien plus à l'aise à gauche. « Je l'ai trouvé très bien », a confié mardi l'entraîneur du Racing, Thierry Laurey. En tout cas sur le plan défensif. Car sinon, « il a encore des appréhensions pour trouver des solutions (offensives). il n'a pas tous les repères qu'avait Kenny Lala. Mais on travaille là-dessus et je ne me fais pas de souci. »
Attaque : une efficacité à revigorer
Avec le nul concédé à Dijon (1-1), Strasbourg reste donc sur un seul point en deux matches (face à des concurrents directs pour le maintien). Comme il restait auparavant sur trois succès, dont deux contre d'autres adversaires directs (Nîmes, 5-0 et Saint-Etienne, 1-0), il ne s'inquiète pas outre mesure. Mais, l'équipe alsacienne, très dépendante de son duo d'attaquants Habib Diallo (sept buts, trois passes décisives, mais actuellement dans le creux de la vague) - Ludovic Ajorque (dix buts, trois passes, hyper-régulier), sait qu'elle doit vite retrouver de l'efficacité offensive. « Habib est moins en réussite en ce moment, mais il a toujours des occasions et ça, c'est primordial », se rassure Thierry Laurey.
Pas vraiment chanceuse, puisqu'elle est quatrième au classement des montants trouvés cette saison en L 1 - onze, dont deux devant Reims dimanche, comme Monaco, derrière Lyon (16), PSG (15) et Rennes (13) - elle a aussi brusquement chuté en termes de précision. Ainsi, alors que sur l'ensemble de la saison, il a cadré 45,5 % de ses frappes, ce chiffre est descendu à 29,7 % sur les quatre dernières journées.
« On doit améliorer l'aspect technique »
Confronté à ces stats, le coach alsacien a réagi ainsi : « Il y a peut-être aussi des équipes qui défendent un peu plus et un peu mieux que d'autres. Surtout, Il faut analyser les chiffres des adversaires et les interpréter à fond. En plus, il n'y a pas de vérité, car avec un seul tir concédé, on avait perdu le match contre Marseille (0-1, le 6 novembre). On est bien physiquement et le niveau de mon équipe à l'heure actuelle me convient. On doit garder cet état d'esprit, mais on doit améliorer l'aspect technique. Il y a encore trop de pertes de balle ou de ballons donnés à contretemps. On doit améliorer ça pour aller plus rapidement vers l'avant. » Et surtout retrouver du réalisme, un aspect crucial dans la lutte pour le maintien.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 23eme Journée Strasbourg - Brest saison 2020/2021    23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 I_icon_minitimeMer 3 Fév 2021 - 10:48

Sans tarder, voici l'équipe à laquelle Thierry Laurey fera confiance au coup d'envoi. Equipe sans grande surprise. Seuls Chahiri et Bellegarde étaient réellement en balance. Celle-ci a penché en faveur du second, dans un 4-2-3-1 probable.

Voici donc le Racing du soir: Kawashima ; Carole, Djiku, Mitrovic (cap), Caci ; Aholou, Sissoko ; Bellegarde, Thomasson, Diallo ; Ajorque.
Sur le banc: Kamara, Koné, Ousane, Liénard, Prcic, Chahiri, Lebeau, Waris, Zohi.

Le Stade brestois se présentera ainsi : Larsonneur ; Brassier, Hérelle, Chardonnet, Pierre Gabriel ; Lasne, Belkebal (cap), Jean Lucas ; Philippoteau, Mounié, Honorat.
Le 4-3-3 devrait être de mise.
Sont en mesure d'entrer en jeu: Hassen, Duverne, Baal, Faussurier, Faivre, Magnetti, Charbonnier, Le Douaron, Cardona.

.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 23eme Journée Strasbourg - Brest saison 2020/2021    23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 I_icon_minitimeMer 3 Fév 2021 - 10:52

Un match en semaine, le mercredi soir, à 19h ? Cela ne vous rappelle rien ? La fois d’avant, c’était devant l’Olympique Nîmois, avec un étincelant 5-0 à la clé. N’en demandons pas tant. Une victoire, quelle qu’elle soit, et ça le fera. Mais une victoire quand même, trois jours après le revers, ici même devant Reims (1
0-1).

Après un excellent début d’année, le Racing marche à nouveau au ralenti avec un petit point sur six glané lors de ses deux dernières sorties, même si la manière y était. Il est temps de repartir de l’avant, sans quoi cela pourrait rappliquer de derrière. Or la suite du calendrier s’annonce plus périlleuse, à commencer par les déplacements successifs à Lyon puis Metz. Pour éviter de se remettre en danger, il serait donc de bon ton de s’imposer.

L’occasion peut sembler belle devant des Brestois qui restent sur quatre défaites consécutives, trois défaites loin de leur base, dont les deux dernières sans marquer le moindre but. Des Brestois que les Strasbourgeois dépasseraient en cas de succès. Reste à éviter de les relancer…

Le Racing s’est imposé 3-0 à l’aller en Bretagne mais restait auparavant sur 3 nuls et 3 défaites. La dernière victoire du Racing sur ses terres remonte même au siècle dernier, et c’est peu de le dire. Il faut remonter… au 15 octobre 1983 pour retrouver un succès du Racing sur Brest à la Meinau !

La défaite de dimanche devant Reims (0-1) confirme que le Racing est comptablement plus à l’aise à l’extérieur qu’à domicile, sans l’appui tellement important de ses supporters. Il en est à 13 points en déplacement contre 11 à la maison, avec à chaque fois le même nombre de rencontres (11). Depuis sa remontée en Ligue 1, le Racing n’a d’ailleurs jamais perdu plus de six matches à la Meinau. Or, on en est déjà à six…

Le Marseillais Florent Batta, fils de l’ex-arbitre international Marc Batta, sera au sifflet. A 40 ans, il en est à sa 3e saison dans l’Elite. Les deux dernières venues de Marc Batta à la Meinau avaient eu lieu à un an d’intervalle tout pile : Racing-Nantes (2-1) le 20 septembre 2019, Racing-Dijon (1-0) le 20 septembre 2020. Il y en eut une seule autre au préalable, en janvier 2019, pour une autre victoire du Racing, devant Bordeaux (1-0). Trois points à chaque fois pour le Racing, on signe de suite!

.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 23eme Journée Strasbourg - Brest saison 2020/2021    23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 I_icon_minitimeMer 3 Fév 2021 - 11:26

C'est parti

Le centre de Pierre Gabriel sollicite Philippoteau au 2e poteau. Premiers frissons au sein de la défense strasbourgeoise.


But 1-0

La frappe d'Ajorque avait à vrai dire été déviée. Sur le corner, les Bretons se sont mal dégagés. Djiku a frappé à l'entrée de la surface. Larsonneur n'a pu que boxer le ballon, moyennement d'ailleurs. Thomasson, de près, était à l'affut.

Le Racing était la seule équipe à ne jamais avoir marqué cette saison dans le premier quart d'heure. Voilà la carence effacée!

Au sortir d'un échange entre Diallo et Ajorque, Thomasson tire de l'extérieur de la surface. Le ballon est contré. Le corner de Bellegarde ne donne rien cette fois.

Le centre de Carole de la gauche est trop long pour Ajorque et Diallo.

Au pressing, Thomasson chipe le ballon à Hérelle dans la surface brestoise. Son centre en retrait ne trouve personne. Les appels se sont faits à contre-temps dans l'axe. Il y avait tellement mieux à faire.

Belle remontée de balle de Jean Lucas qui a du champ plein axe pour mener le contre. Il cherche Philippoteaux rentré à l'intérieur mais la passe en profondeur est bien lue par Mitrovic qui couvre bien.

Sissoko se traîne. Le genou gauche semble touché. Mauvaise nouvelle.

.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 23eme Journée Strasbourg - Brest saison 2020/2021    23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 I_icon_minitimeMer 3 Fév 2021 - 11:41

Pierre-Gabriel contourne bien Ajorque avant d'éliminer Aholou. Bellegarde réalise un tacle dangereux et mal maîtrisé.

Brest va mieux et subit moins, après un premier quart d'heure compliqué. Les Finistériens parviennent enfin à passer le premier rideau des locaux.

Diallo presse Jean Lucas dans le rond central et récupère le ballon. Il lance Ajorque. C'est trop long.

Carole, libre de tout mouvement, s'avance et centre de la gauche. La reprise d'Ajorque au premier poteau file à côté.

Beau duel entre Bellegarde et Pierre-Gabriel près de la ligne de touche à droite, suite à un centre parti de la gauche. Le Strasbourgeois couvre bien et oblige son adversaire à commettre la faute.

Nouvelle perte de balle dangereuse des visiteurs à la suite d'un centre en retrait de Carole bien intercepté par Lasne. Ajorque est trouvé à l'entrée de la surface et décale en une touche sur Aholou qui met son pied gauche en opposition plein axe.

Le centre de Bellegarde est dévié en corner au nez et à la barbe de Sissoko, qui s'accroche. Bellegarde enchaîne avec le corner, sur lequel Brest se dégage.

Le bon mouvement côté gauche des Bretons, avec de la continuité, s'achève sur une frappe totalement dévissée de Jean Lucas.

Brest a inscrit 64% de ses buts en Ligue 1 2020/21 en première période (21/33). C'est le pourcentage le plus élevé du championnat. Il leur reste très peu de temps pour confirmer la stat.

Brest tente d'allonger le jeu pour désorganiser le bloc alsacien mais la charnière lit bien les trajectoires.

.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 23eme Journée Strasbourg - Brest saison 2020/2021    23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 I_icon_minitimeMer 3 Fév 2021 - 11:45

Les Bretons réclament une main de Mitrovic dans la surface sur un second ballon consécutif à un centre parti de la droite.

Sur le centre de la gauche de Jean Lucas, Alexander Djiku enlève le ballon de la tête de Mounié. Souverain dans le duel aérien.

Pas de temps additionnel. C'est la mi-temps.


.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 23eme Journée Strasbourg - Brest saison 2020/2021    23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 I_icon_minitimeMer 3 Fév 2021 - 11:56

Au terme d'une première période en rien transcendante, le Racing mène tranquillement, sans en avoir fait plus que ça. En face, les Brestois n'y arrivent pas. Ils ont les ballons, mais se heurte à la puissance strasbourgeoise et manquent de justesse dans les transmissions.

Pour éviter un retour duquel on n'est jamais à l'abri, le Racing aurait tout de même bien intérêt à remettre le couvert en début de seconde période pour se mettre à l'abri.

Plus précis techniquement et tactiquement, Strasbourg mène logiquement au score. Les Alsaciens auraient même pu doubler la mise avec un peu plus de réussite. Brest confirme sa mauvaise passe avec un manque de justesse et d'organisation dans tous les compartiments. Les Bretons n'ont cadré aucun tir.

.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 23eme Journée Strasbourg - Brest saison 2020/2021    23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 I_icon_minitimeMer 3 Fév 2021 - 12:10

c'est reparti.

Bellegarde repart dès la reprise avec une belle course a gauche près de la surface. Il tente de combiner avec Thomasson mais l'attaque est stoppée.

Carton jaune pour Mitrovic. Bon coup franc pour Brest aux trente mètres à gauche près de la ligne de touche.

C'est tiré rentrant du droit par Jean Lucas. Ajorque devance son adversaire au premier poteau et dégage du pied.

Strasbourg repart en attaque placée. L'action s'achève sur une faute de Sissoko qui laisse traîner son bras gauche sur le visage de Belkebla, venu au duel à l'entrée de la surface.

Belle roulette de Lasne qui élimine Aholou contraint de faucher le milieu brestois. Bon coup franc pour les visiteurs légèrement à droite.

C'est botté sortant par Honorat au point de penalty mais Djiku est le plus prompt pour dégager le ballon de la tête.

Brest est tellement faible pour l'instant que ce serait trop bête de lui donner l'occasion de revenir.

Bon jaillissement de Djiku à l'entrée de la surface qui tente de relancer en écartant sur Aholou avant de voir Mounié lui écraser le tendon d'Achille droit. Le défenseur crie sa douleur sur la pelouse de La Meinau.


Djiku peine à se relever et sort du terrain pour se faire soigner.

.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 23eme Journée Strasbourg - Brest saison 2020/2021    23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 I_icon_minitimeMer 3 Fév 2021 - 12:18

Bellegarde résiste bien pour conserver le ballon dans les limites du terrain sur la gauche. Sissoko est trouvé en retrait mais son centre est trop en arrière pour Diallo qui commet la faute sur Brassier.

Gros sauvetage de Djiku qui réalise un magnifique tacle en extension de l'extérieur du pied droit pour empêcher Mounié de réceptionner une belle passe en profondeur à l'entrée de la surface.


Brest tente de se montrer plus pressant devant des Strasbourgeois enclins à laisser faire, dans l'espoir de mieux contrer.

Les visiteurs se portent mieux depuis la reprise. Ca manque juste de précision en transition pour réellement apporter le danger devant la cage de Kawashima.

Philippoteaux est remplacé par Cardona

.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 23eme Journée Strasbourg - Brest saison 2020/2021    23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 I_icon_minitimeMer 3 Fév 2021 - 12:29

Bon ballon de Chardonnet qui allonge le jeu au second poteau. Le ballon traverse tout le monde sauf Cardona qui a bien suivi mais qui ne parvient pas à bien redresser la trajectoire.

Excepté Ajorque, tous les Strasbourgeois sont dans leurs 30m, même si ce n'est qu'un instantané. Mais les faits leur donnent raison pour l'instant, vu leur solidité.

Cardona réalise une bonne entrée et se joue de Caci et Mitrovic pour pénétrer dans la surface mais son centre au second poteau vers Mounié est contré.

Pierre-Gabriel lance Honorat dans le dos de la défense sur la droite. L'attaquant contrôle et lève la tête à l'entrée de la surface pour jouer le centre en retrait mais Djiku laisse astucieusement trainer son pied pour dévier la transmission.

Le capitaine Belkebla laisse sa place à Romain Favre.

Jean Lucas mystifie Carole sur la droite. Son centre das la foulée est bien trop long pour Cardona au 2e poteau.

But 2-0 Aholou 
 
La terrible erreur qui profite à Strasbourg
Sissoko frappe à l'entrée de la surface. Larsonneur capte le ballon et tente de relancer rapidement au sol. Il trouve Jean Lucas à l'entrée de la surface qui tente d'écarter. Sa passe est coupée par Aholou qui conclut du plat du pied dans le but deserté.

.
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 23eme Journée Strasbourg - Brest saison 2020/2021    23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 I_icon_minitimeMer 3 Fév 2021 - 12:56

Match nul bien payé pour Strasbourg, complètement nul de A à Z.
Le maintien sera un miracle vu le "jeu" proposé ou plutôt son absence.
Toujours les mêmes joueurs, changements à la 89e, n'importe quoi !
2 points sur 9 possibles face à de telles brêles (Dijon, Reims et Brest, excusez du peu). Une honte véritable.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 23eme Journée Strasbourg - Brest saison 2020/2021    23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 I_icon_minitimeMer 3 Fév 2021 - 12:59

Lamine Koné remplace Adrien Thomasson, Mehdi Chahiri supplée Habib Diallo.

Belle protection de Mitrovic sous la pression de Cardona dans la surface. Kawashima se saisit du ballon.


Belle intervention de Djiku qui devance Jean Lucas près du poteau de corner à droite, avant d'écarter le danger.

Avec l'entrée de Koné, le Racing est passé à trois défenseurs centraux. Déjà que Mitrovic et Djiku sont royaux ce soir! De plus en plus compliqué pour les Brestois.

La cinquième défaite de rang qui se profile met fortement en danger les Finistériens pour les semaines à venir. Les Pirates vont affronter Bordeaux, Lille, Lyon et Monaco lors des quatre prochaines journées.

Jolie conduite de balle de Faivre à gauche de la surface qui tente de trouver un coéquipier d'une belle passe tranchante de l'extérieur du pied. Mitrovic devance son adversaire et obtient même la faute.

Mounié est remplacé par Charbonnier

Pierre-Gabriel est remplacé par Faussurier

But 2-1

L'erreur de main de Kawashima! Il se rate sur le centre de Paul Lasne. Charbonnier se saisit à son tour de l'offrande! Il n'a qu'à pousser au fond.

Depuis le temps qu'on disait qu'il fallait en faire plus pour ne pas laisser les Brestois dans le match!

Jeanricner Bellegarde, très peu en vue ce soir, sort au profit de Kevin Zohi.

On ne va pas jouer les oiseaux de mauvais augure, mais n'oublions pas que lorsque le Racing a encaissé au moins un but, il n'a jamais gagné cette saison...

Kawashima, qui a trop cherché à gagner du temps, est averti.

Aholou est remplacé par Liénard

Petite explication entre Aholou et son entraîneur Thierry Laurey. Le numéro 6 est mécontent de sa sortie et ne s'en cache pas.

C'est incroyable de devoir regarder sa montre, alors que ce match devrait être plié depuis longtemps. Quatre minutes de temps additionnel.

Quatre minutes supplémentaires sont accordées.

Faussurier colle la ligne et allonge sur Charbonnier dans la surface qui sauve le six mètres et met le ballon dans la surface, Carole dégage.

Tout les Brestois sont montés sur le corner et Zohi devance Jean Lucas le long de la ligne mais Larsonneur coupe bien et met le ballon en touche.


But 2-2


 Le Douaron sauve le navire brestois
Faussurier une nouvelle fois est étrangement esseulé sur son flanc droit. Lasne le voit et le lance. Le latéral entrant a le temps de contrôler et centrer en retrait sur Le Douaron qui frappe fort du gauche à ras de terre à l'entrée de la surface.

Il fallait que ça arrive! Impardonnable!

Il ne devait rien arriver à un Racing qui menait tranquillement 2-0 à moins de dix minutes de la fin. Un Racing qui n'a pas fait les efforts nécessaires pour enfoncer des Brestois faiblards. Un Racing qui a relancé ces mêmes Brestois avec cette grosse erreur de Kawashima. Un Racing dès lors fébrile, incapable d'éviter le pire dans les dernières secondes: la perte de deux points qui ne devaient pas, qui ne pouvaient pas, qui n'avaient pas le droit de lui échapper.

.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 23eme Journée Strasbourg - Brest saison 2020/2021    23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 I_icon_minitimeMer 3 Fév 2021 - 13:00

Lacuesta a écrit:
Match nul bien payé pour Strasbourg, complètement nul de A à Z.
Le maintien sera un miracle vu le "jeu" proposé ou plutôt son absence.
Toujours les mêmes joueurs, changements à la 89e, n'importe quoi !
2 points sur 9 possibles face à de telles brêles (Dijon, Reims et Brest, excusez du peu). Une honte véritable.

Effectivement c'est lamentable.
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 23eme Journée Strasbourg - Brest saison 2020/2021    23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 I_icon_minitimeMer 3 Fév 2021 - 13:16

Et tous les mois lui et la direction "technique" en charge du "recrutement" touchent leurs salaires !!! Nan mais adieu quoi!!
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 23eme Journée Strasbourg - Brest saison 2020/2021    23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 I_icon_minitimeMer 3 Fév 2021 - 21:28

dna a écrit:
Le Racing a eu ce qu'il mérite
Alors qu’il est parvenu péniblement à mener deux à zéro contre un Stade brestois stérile et sans la moindre idée, le Racing a réalisé l’exploit de ne pas s’imposer, s’écroulant dans une fin de match où il a reculé et tendu la joue pour se prendre une claque bien méritée (2-2).
Ce n’était pas un début de soirée pour rêver de grand football. Mais c’était malgré tout un mercredi pour gagner, reprendre de l’élan après deux coups d’arrêt contre des concurrents directs – nul à Dijon (1-1), défaite contre Reims (0-1) – avant de s’attaquer à du lourd.
Le Racing se voyait peut-être déjà débarquer à Lyon, ce samedi (19h), avec 27 points au compteur, une équipe de Brest dans son rétro et un capital confiance reconstitué. Il a été puni comme seules les équipes insouciantes ou peu matures peuvent l’être.
« Une bonne leçon pour nous tous »

« La déception est grande, reconnaît Thierry Laurey. C’est une bonne leçon pour nous tous. À quinze secondes près, on aurait pris trois points. Mais on n’a pas été attentifs. On en perd deux à cause de ça… »
Pourtant, rien ne laissait présager pareille issue. Jamais encore cette saison Strasbourg n’avait réussi à inscrire un but dans le premier quart d’heure, faisant ainsi figure d’exception en Ligue 1.

Alors, quand Thomasson est à la conclusion de la première action du Racing, partie d’un corner de Bellegarde et rendue dangereuse par la frappe d’Aholou, après moins de dix minutes de jeu (1-0, 8e ), on se dit que la soirée pourrait être prolifique. Un peu dans la même veine qu’en tout début d’année, le soir où Nîmes avait pris une bonne dérouillée (5-0).

Las, les Bleus ne parviennent pas à maintenir les têtes brestoises sous l’eau, elles qui sont en apnée depuis quatre journées et autant de défaites. La faute essentiellement à ce manque de « justesse technique dans le cœur du jeu » qu’appelait Thierry Laurey de ses vœux.

En fait, Ludovic Ajorque et les siens éprouvent les pires difficultés du monde à mettre le pied sur le ballon. Et quand ils l’ont, ils ne parviennent pas à le faire fuser sur une pelouse il est vrai rendue grasse par trois jours de temps breton. Mais le manque de précision et le faux rythme alourdissent plus que de raison les débats.

Comme les Finistériens, disposés dans un système en 4-3-3 qui ne leur permet pas de s’approcher du but de Kawashima, sont dans les mêmes dispositions, il ne se passe rien. Il faut attendre la demi-heure pour voir Ajorque tenter une déviation sur une passe de Carole, mais le ballon file loin du cadre de Larsonneur.

Le break aurait toutefois pu se produire dans la foulée. Mais là, c’est plus la malchance que la maladresse qui est en cause. Celle que le Racing traîne depuis un moment, à la manière du sparadrap du capitaine Haddock. Aholou voit ainsi sa balle enroulée du pied gauche mourir sur la transversale (33e ), soit la douzième fois cette saison que les Bleus touchent du bois…

Contre les Rémois, les Bleus avaient eu à le regretter – Chahiri et Thomasson étant les poissards du dimanche – puisque les occasions manquées ne se rattrapent pas, concernant le Racing en tout cas.

Mais le Stade brestois est alors tellement inoffensif que rien de fâcheux ne peut se produire. Si ce n’est sur cette frappe totalement dévissée de Jean Lucas, le Brésilien prêté par Lyon (37e ), les Finistériens ne montrent rien.

L’affaire prend une tournure avantageuse après encore un long moment insipide au retour des vestiaires. Les hommes de Thierry Laurey finissent par faire le plus dur. Non pas dans le jeu, même si tout part d’une frappe un brin mollassonne de Sissoko, mais grâce à la fébrilité des visiteurs, Larsonneur transformant une relance à la main vers Jean Lucas en balle de but pour Aholou (2-0,70e ).
Voilà comment se compliquer la vie

Que peut-il alors arriver de fâcheux aux Alsaciens ? Rien, si ce n’est le coaching des deux entraîneurs qui va changer la face du match. Alors que Thierry Laurey sort ses attaquants pour renforcer sa défense, son homologue brestois joue logiquement son va-tout en adoptant la tactique opposée.

Rien de grave ne se produit jusqu’à ce que Kawashima commette une grosse boulette sur un centre de Lasne côté droit conclu par Charbonnier (2-1, 83e ). À force de reculer et de perdre des ballons bêtement dans le camp adverse – merci Chahiri et Zohi – les rentrants de Brest se transforment en sauveurs : Faussurier, encore à droite, profite de l’absence de Carole et trouve Le Douaron qui égalise (2-2, 90e +4). Mille sabords...

« Ce n’est pas une question de système, mais d’attitude, peste le coach alsacien. Prendre deux buts en dix minutes n’est pas concevable face à une équipe qui n’avait pas eu une occasion jusque-là. Sur chaque joueur rouge, il doit y avoir un bleu au marquage pour dégager le ballon. Or là, on n’y était pas… »

Voilà comment dilapider le bénéfice d’un succès qui aurait fait le plus grand bien. Voilà aussi comment se compliquer la vie à un moment pourtant opportun pour engranger, en ne prenant que deux points sur une séquence de neuf mis en jeu. « Une bonne leçon » qu’il faudra ne pas avoir à regretter.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 23eme Journée Strasbourg - Brest saison 2020/2021    23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 I_icon_minitimeMer 3 Fév 2021 - 21:35

dna a écrit:
le jeu et les joueurs : à trop reculer…
Alors qu’il semblait se diriger vers un succès tranquille face à un Stade brestois longtemps indigent, le Racing a perdu le fil, s’est recroquevillé et a encaissé deux buts dans les dix dernières minutes alors qu’il était passé dans un système à cinq défenseurs.
S’ils ont perdu deux points au terme d’un match qu’ils menaient 2-0 contre des Brestois longtemps insignifiants, les Strasbourgeois ne peuvent s’en prendre qu’à eux-mêmes.
En reculant exagérément, ils ont donné le bâton pour se faire battre, pas aidés – c’est vrai – par une faute de main de leur gardien, puis une erreur de marquage.

KAWASHIMA (3).


Trois mots suffisent à résumer la première période du Japonais : rien à faire. Mais le Samouraï Bleu, qui, ces derniers temps, s’était souvent montré décisif, s’est troué sur la réduction du score de Charbonnier (83e ) et a bien malgré lui relancé Brest. Une bourde lourde de conséquences. Averti pour gain de temps à la 87e.

CACI (5)


Thierry Laurey attend de son latéral gauche, passé de l’autre côté pour les besoins de la cause, qu’il prenne plus de risques offensifs. ‘’Titi’’ Caci a bien tenté de le faire, mais est de toute évidence moins à l’aise pour déborder dans le couloir droit que sur l’autre flanc. Ce qui ne l’a pas empêché de livrer un match plutôt sérieux.
MITROVIC (6)

Le capitaine a soigné son début de partie avec une intervention décisive de la tête devant Mounié dès la 2e , puis avec la passe en retrait vers un Aholou à l’origine du but de Thomasson (8e ). L’international serbe, rayonnant, n’a rien à se reprocher. Seule ombre à son tableau: l’avertissement reçu à la 48e.

DJIKU (6)

Face à une division offensive brestoise… longtemps inoffensive, le défenseur central s’est appliqué à couper soigneusement les trajectoires. Il a été à l’unisson de son partenaire de l’axe, intraitable, et n’a pas davantage à se reprocher.
CAROLE (5)

Il a souvent vu Honorat, Belkebla et Jean Lucas permuter devant lui, mais n’en a jamais été déboussolé. Au contraire, il a peu à peu pris de l’assurance. Malheureusement pour lui, il laisse Faussurier filer dans son dos l’égalisation à 20 secondes de la fin (90e + 4).
SISSOKO (4)


On l’a vu boiter et se toucher le genou gauche après une vingtaine de minutes. On ne donnait alors pas cher de sa peau sur le gazon, mais l’ex-Brestois a serré les dents. Difficile de le juger sur un match durant lequel il s’est avant tout évertué à se gérer.
AHOLOU (6)

Comme à sa belle époque strasbourgeoise en 2017-2018, il s’est trouvé deux fois dans sa position préférentielle à une vingtaine de mètres du but breton en 1re période.

Son extérieur du gauche amène l’ouverture du score de Thomasson (8e) et sa frappe enroulée, toujours du gauche, retombe sur le sommet de la transversale (33e ).

Sa troisième tentative a été la bonne: en interceptant une passe hasardeuse de Jean Lucas après une relance de Larsonneur qui l’était tout autant, il a inscrit le but qu’on croyait alors être celui du K.-O, son 2e depuis son prêt par Monaco (70e ). Relayé à la 89e par Dimitri lIENARD

DIALLO (3)

Son entraîneur a beau expliquer que l’international sénégalais ne joue pas milieu droit, l’ex-Messin ne s’épanouit pas dans ce rôle qui l’oblige à laisser pas mal de gomme en phase défensive. Il a traversé comme une ombre son quatrième match sans but, avant d’être remplacé par Mehdi CHAHIRI (73e ) et de sortir en maugréant, comme à Dijon.
THOMASSON (5)

Il avait touché la barre tant au stade Gaston-Gérard que contre Reims. Cette fois, il n’a pas eu longtemps à patienter pour faire tourner son compteur buts. A peine 8 minutes, le temps de reprendre un ‘’exter’’ du gauche d’Aholou très approximativement repoussé par Larsonneur.
Il n’a cessé de cavaler jusqu’à sa sortie à la 73e et son remplacement par Laminé KONE , coupable de couvrir Faussurier sur la fatale dernière action brestoise.

BELLEGARDE (3)


Après avoir débuté les deux matches précédents sur le banc, ‘’Jeanjean’’ a retrouvé le onze de départ à la place de Chahiri. Si son corner de la gauche est le premier maillon d’une chaîne qui mène au but de Thomasson (8e ), l’ex-Lensois n’a pas été plus à son affaire que lors de sa titularisation précédente contre Saint-Etienne, avant de céder sa place à Kevin ZOHI (85e ).

AJORQUE (4)

On ne l’a presque pas vu jusqu’à la demi-heure de jeu lorsqu’il est venu couper du gauche un centre de Carole. Mais il a trop croisé sa reprise (30e ). Et pour tout dire, on ne l’a guère vu davantage par la suite, si ce n’est pour se battre comme un chiffonnier, autant en défense qu’en attaque. Mais il a été sevré de ballons exploitables.
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 23eme Journée Strasbourg - Brest saison 2020/2021    23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 I_icon_minitimeJeu 4 Fév 2021 - 4:54

La DC ne mérite pas un 6, dès qu'il y a eu danger ils étaient complètement dépassés.
Sissoko et Bellegarde j'aurais mis 2 comme la ligue dont ils viennent. Et le club a payé pour ça. Inouï.
Ils ont oublié de noter Koné pourtant nul à ch.er.
Il pourrait au moins essayer de mettre Prcic Lebeau ou Waris. Ou démissionner.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 23eme Journée Strasbourg - Brest saison 2020/2021    23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 I_icon_minitimeJeu 4 Fév 2021 - 21:24

dna a écrit:
Racing: un nul qui interroge
Mercredi à la Meinau, le Racing a laissé filer deux points précieux contre une équipe de Brest qui n’aurait jamais dû revenir au score (2-2). Avec cette contre-performance, les Bleus se sont remis dans le dur. Tentative d’explication.
À la veille du match contre Brest, dans une ambiance toute bretonne avec la pluie qui crachait contre les carreaux de la petite salle de presse de la Meinau, Thierry Laurey expliquait en quoi la part d’incertitude rendait le sport en général et le foot en particulier si charmant.
« Heureusement qu’un tocard peut gagner l’Arc de Triomphe ou que Calais peut aller en finale de la Coupe de France (en 2000, le club de 4e division avait créé la sensation, ne s’inclinant que contre Nantes, 1-2, au Stade de France) », disait-il.
À force de reculer, ils auraient pu tomber dans le Krimmeri
Depuis mercredi, il convient de rajouter à la liste – où figure quand même en première place, avec la mention hors catégorie, la remontada du Barça contre le PSG en Ligue des champions – les dix dernières minutes de Racing-Brest.

Celles qui ont permis à une formation finistérienne qui filait tout droit vers sa cinquième défaite à la suite de remonter deux buts face à des Bleus qui se sont mis à reculer comme un seul homme. Heureusement que la tribune Est a fait barrage, sans quoi ils seraient tombés dans le Krimmeri…

Abasourdi par cette issue, Laurey l’avait mauvaise. « C’est une bonne leçon pour nous tous », disait le technicien, qui a fustigé « les erreurs de concentration dans les quinze dernières secondes qui coûtent deux points ».

Comme pour toute leçon, mieux vaut bien l’analyser pour ne pas répéter les erreurs. On a donc rembobiné le film pour essayer de comprendre ce qu’il s’est passé sur le terrain et le banc. C’est assez édifiant.
1re - 70e : pas de jeu et un avantage heureux
Rapidement, on comprend que le Racing n’est pas dans un grand soir. Le rythme fait défaut, les transmissions sont incertaines, les intentions ne sont pas nettes.

« On n’a pas été très bon, reconnaît Laurey. À Dijon (1-1) , on avait eu des occasions mais on ne les avait pas mises. Contre Reims (0-1) , on a été bien, vraiment, sans avoir de réussite en touchant deux fois la barre. Là, offensivement, on a moins maîtrisé. Mais on a réussi à tout verrouiller, en étant sérieux dans le replacement et dans l’organisation. »

Bien que poussifs, les Strasbourgeois ont la chance d’ouvrir rapidement le score par Thomasson (8e ). Toujours pas plus inspirés, ils profitent encore d’une erreur adverse pour doubler la mise par Aholou (70e ).

« Les Brestois naviguaient de droite à gauche mais n’ont pas tiré une fois au but, renchérit le coach. On a fait le travail défensivement. Il n’y avait aucune raison de croire que le match allait nous échapper. On était serein jusqu’au premier but brestois… »
73e - 83e : coaching gagnant, coaching perdant

Après le second but, Thierry Laurey procède rapidement à un double changement : Koné est lancé à la place de Thomasson pour renforcer la défense qui passe alors à trois axiaux.

Diallo, qui a passé plus de temps à fermer son couloir droit qu’à attaquer – le buteur pousse la logique jusqu’à l’absurde en prêtant main-forte à Carole dans la diagonale opposée – cède sa place à Chahiri.

Les intentions offensives ont vécu. Laurey veut assurer ses arrières. « Olivier Dall’Oglio avait déjà fait rentrer Cardona ( 61e ) , avance-t-il. Faivre (68e ) , Charbonnier, Faussurier et Le Douaron (80e ) ont suivi. Face à ces joueurs à vocation offensive et à leur jeu long, on pensait qu’il serait plus simple de passer à cinq derrière. »

Mauvaise option. Mais l’entraîneur s’en défend : « Sur les buts, ce n’est pas une erreur de système, mais de marquage ».
83e - 90e +4 : la débandade
À revoir les images de la réduction du score, œuvre de Charbonnier (83e ), on ne peut pas lui donner tort. Avant la “cagade” du gardien japonais, une succession d’attitudes passives amène le but : Chahiri face à Faussurier, Sissoko et Djiku devant Lasne, et encore Mitrovic et Koné derrière Kawashima.

Personne n’a envie de faire l’effort, tout le monde se regarde en chien de faïence… « Ce premier but a fait que les gars se sont sentis en danger alors qu’il n’y avait aucune raison de le croire », avance l’entraîneur.

Face au péril imminent, on peine en revanche à comprendre pourquoi Laurey a lancé Zohi au relais de Bellegarde (85e ). Si l’attaquant ivoiro-malien était connu pour savoir mettre le pied sur le ballon, ça se saurait. « On a rentré des garçons pour apporter de la vivacité autour de “Ludo” (Ajorque) , justifie le coach. On pensait que ça allait suffire… »

Ça n’a pas suffi. Avec Chahiri comme complice, Zohi a ainsi joué le remake de France-Bulgarie 1993 dans la peau de Ginola, cheveux au vent en moins. Un ballon perdu, un contre, mais pas encore de sanction puisque Kawashima se saisit du ballon.

C’est sur l’ultime dégagement du Samouraï Blue que les choses se gâtent pour de bon. Car il n’y a plus personne devant à la réception, si ce n’est… Zohi qui ne fait rien pour empêcher Lasne de décaler Faussurier à droite.

Arrêt sur image : on voit huit Bleus dans un paquet au milieu du terrain, et personne pour empêcher la progression du Brestois – « Il n’a aucune raison d’être seul », peste Laurey. Derrière une ligne de six totalement statique, le centre est repris en force par Le Douaron (90e +4). Hallucinant.
Et maintenant, Lyon…

Fâché et frustré, Laurey ne tient pas à ruminer sa colère. « On pourrait mettre des coups de pied dans la table, mais non, on va se concentrer sur les matches difficiles qui arrivent. On n’est pas à la rue, on avance quand même. Et on a déjà pris des points contre meilleur que nous… »

Pour effacer ce goût âcre de frustration et chasser les doutes, il n’y a qu’un moyen : ne pas perdre, ce samedi (19h), à Lyon. Chiche ?
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 23eme Journée Strasbourg - Brest saison 2020/2021    23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 I_icon_minitimeVen 5 Fév 2021 - 6:32

Ce sont les consignes du coach qui sont responsables de cette anarchie avec ces longs ballons pourris. Seuls Prcic ou Aholou peuvent faire du jeu long, Liénard c'est du latéral tout le temps, comme ralentisseur de jeu on ne fait pas mieux. Comme dribbler d'ailleurs, passer un adversaire, tirer de loin.
Il est le problème.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 23eme Journée Strasbourg - Brest saison 2020/2021    23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 I_icon_minitimeVen 5 Fév 2021 - 6:45

Lacuesta a écrit:
Liénard c'est du latéral tout le temps, comme ralentisseur de jeu on ne fait pas mieux. Comme dribbler d'ailleurs, passer un adversaire, tirer de loin.
Il est le problème.

bien bien
Contenu sponsorisé


 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty

 23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 23eme Journée Strasbourg - Brest saison 2020/2021    23eme Journée Strasbourg - Brest  saison 2020/2021 I_icon_minitime

 

23eme Journée Strasbourg - Brest saison 2020/2021

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: Les Matchs du Racing-